La LNAH misera sur le numérique pour susciter la fièvre partisane

La LNAH misera sur le numérique pour susciter la fièvre partisane

Jean-François Laplante, nouveau commissaire de la LNAH

Crédit photo : Gracieuseté

Nouveau commissaire de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH), Jean-François Laplante avait plusieurs sujets à traiter avec les propriétaires des équipes les 15 et 16 août à Saint-Georges, dates de l’assemblée annuelle de la LNAH.

Si la ligue était déjà présente sur Internet grâce à des sites web et pages Facebook, Jean-François Laplante croit qu’il est nécessaire d’aller plus loin.

Pour mieux communiquer avec les partisans, il a créé une page Facebook à son nom afin de publier des nouvelles et répondre aux questions.

«On souhaite aussi être plus sur Twitter et Instagram. La webdiffusion de matchs a bien fonctionné la saison dernière. Il y aura plus de parties diffusées cette saison. Je souhaite que tous les matchs soient webdiffusés à court terme», dit M. Laplante.

Selon lui, cette méthode ne diminuera pas le nombre de spectateurs dans les arénas. «Au contraire, des gens vont découvrir notre ligue. Des partisans qui ne peuvent pas aller à l’aréna pourront quand même suivre leur équipe. Le feeling reste différent entre le web et l’aréna», rappelle le commissaire.

Arbitres et reprises vidéo

L’arbitrage dans la LNAH est souvent critiqué par les partisans et certains dirigeants. Martin Wagner, nouveau responsable des officiels, ne chômera pas pour régler ce point litigieux.

«Il possède un plan pour superviser et évaluer le travail des arbitres avec des données objectives. On développera également une stratégie de recrutement pour aller chercher de nouveaux visages», assure Jean-François Laplante.

Testé partiellement la saison dernière, le système intégré de reprises vidéo sera instauré pendant toutes les rencontres. «Grâce à une tablette sur chaque but, il sera possible de voir si la rondelle a traversé la ligne rouge ou pas. Chaque équipe aura droit à un appel par partie, sauf si l’arbitre demande lui-même une reprise», d’expliquer le commissaire.

L’arrivée des BlackJacks de Berlin, au New Hampshire, ne changera pas le calendrier de la LNAH où évolueront aussi le Cool FM de Saint-Georges, l’Assurancia de Thetford Mines, les 3L de Rivière-du-Loup, les Marquis de Jonquière et les Éperviers de Sorel-Tracy.

Le calendrier en saison régulière comptera 36 parties par équipe, dont 18 matchs à domicile. Par la suite, les formations lutteront dans des séries 4 de 7. Les trois vainqueurs de la première ronde iront en demi-finale. La quatrième équipe pour le carré d’as sera choisie entre deux des trois formations perdantes. Elles croiseront le fer dans une série deux de trois.

«Nous travaillons aussi à recruter un préfet de discipline d’ici le début de la saison en octobre. Une grosse partie de mon mandat reste de trouver d’autres marchés pour agrandir la ligue», conclut M. Laplante.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar