Matthew Medley se charge des Marquis

Matthew Medley se charge des Marquis

Avec ses trois buts vendredi, Matthew Medley a gonflé sont total à sept ce qui représente le plus haut total pour un défenseur dans la LNAH.

Crédit photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard

Le troisième but de la rencontre de Matthew Medley après 48 secondes en prolongation a permis à l’Assurancia de Thetford de vaincre les Marquis de Jonquière 4-3 vendredi.

Il s’agit d’une victoire importante pour la formation qui lui a évité d’être rejoint au premier rang du classement par ces mêmes Marquis qui ont cependant disputé deux matchs de moins que leurs rivaux.

Le héros du match savourait pleinement ce gain acquis au-delà des 60 minutes réglementaires. «Ça faisait quelques parties où on ne se présentait pas. On a eu une bonne réunion d’équipe avant notre dernier match à domicile et on est sorti en force. Sauf qu’à Sorel-Tracy, on est retombée dans notre mauvaise passe. Il nous manque des joueurs, mais ce n’est pas une excuse. On a une très bonne profondeur et il faut se remettre à gagner et à coller des victoires.»

La première étoile de la partie a profité d’une relance pour aller marquer le but décisif. «J’ai bloqué la descente à trois contre un et je suis reparti à l’attaque. Je voyais Thomas Beauregard de l’autre côté qui est un bon marqueur. J’ai fait une feinte de passe et j’ai vu l’ouverture du côté bloqueur du gardien. J’ai laissé aller mon tir et le résultat est là», a expliqué le numéro 47 qui en était à son premier truc du chapeau en carrière dans la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH).

Maxime Macenauer, qui a récolté deux aides et la seconde étoile du match, abondait dans le même sens que son coéquipier Medley. «On a eu une petite baisse de régime dans les dernières semaines. Amassé deux points contre Jonquière qui est un excellent club, c’est bon pour nous autres», a mentionné celui qui occupe le premier rang des pointeurs de l’équipe avec 20 points, ex aequo avec son équipier Thomas Beauregard.

Du côté des locaux, on voulait absolument aller chercher cette victoire. «C’était un bon défi pour nous surtout qu’ils sont arrivés reposés. Le jeu était très rapide en première, mais on a su bien répondre par la suite. Ça nous a fait du bien quand on a pu égaler le compte 2-2 en fin de deuxième. Ça nous a donnés comme un genre de momentum pour amorcer la troisième», a noté Macenauer qui n’a jamais craint la défaite quand Jonathan Paiement a créé l’égalité avec sept minutes à faire au dernier tiers. Matthew Medley avait donné l’avance aux siens quelques minutes auparavant avec son deuxième de la partie.

«Ce sont deux points qui font du bien» – Matthew Medley

Défaite à Sorel-Tracy

La veille, l’Assurancia est retombé dans ses mauvaises habitudes et s’est incliné 5-2 devant les Éperviers de Sorel-Tracy au Colisée Cardin. Jean-Michel Daoust, qui revenait au jeu après une absence de deux semaines, a donné le crédit à l’adversaire.

«Ils ont bien joué. Il y a des joueurs qui ont travaillé fort de l’autre bord et qui ont marqué de gros buts. Avoir été un peu plus chanceux, on aurait pu profiter des quelques occasions qu’on a eues et la partie aurait pu changer un peu, mais en général, il faut être plus prêt pour nos matchs», a indiqué celui qui a récolté un but et une aide.

L’Assurancia ne disputera qu’une seule rencontre lors de la prochaine fin de semaine et elle aura lieu en Mauricie vendredi. Lors de leur dernière visite au Colisée de Trois-Rivières le 23 novembre, la formation avait subi la défaite face aux Draveurs.