Le spectacle Aria attire plus de 500 personnes

Le spectacle Aria attire plus de 500 personnes

Crédit photo : Gracieuseté – Stéphanie Carette Photographe

L’académie de cirque ADODADO présentait samedi et dimanche son spectacle Aria à l’auditorium de la Polyvalente de Disraeli. Plus de 500 personnes se sont déplacées afin d’admirer les performances des jeunes… et des moins jeunes.

La soixantaine d’élèves âgés de 3 à 60 ans ont offert des prestations réussies, ce qui a ravi la coordonnatrice de l’académie, Nathalie Poulin, et leur enseignante et directrice du spectacle, Rosemary Fillion.

«Nous avons eu des générales difficiles et nous étions un peu découragées. Il y avait toujours quelque chose qui clochait lors des répétitions. Les enfants ne savaient plus rien faire et ils semblaient déconcentrés», explique Nathalie.

Tout s’est cependant mis en place lors des deux représentations du spectacle. «Les enfants ont vraiment brillé. On dirait que vu que les parents étaient là, ça les a aidés à bien faire parce qu’ils voulaient plaire. Ils portaient aussi leur costume et avaient leur maquillage, ce dont nous n’avions pas eu le temps lors des générales», souligne Rosemary.

Ce spectacle en salle représentait un grand défi qui a demandé beaucoup de préparation et de travail. «On se prépare depuis l’hiver. Toute la session du printemps était aussi dédiée à ce spectacle. Disons que j’ai versé quelques larmes après les spectacles! C’était beaucoup d’émotions. Probablement que si on nous avait posé la question il y a quelques semaines à savoir si on le referait, la réponse aurait été jamais, mais là c’est plus on verra», affirme Nathalie Poulin.

Rosemary Fillion et Nathalie Poulin sont fières des prestations des élèves qui ont offert un spectacle époustouflant aux spectateurs présents.

«Une chose est sûre, il faut s’arranger la prochaine fois que l’auditorium soit réservé à nous pour au moins trois semaines avant le spectacle parce que tout déplacer chaque fois, c’était trop», ajoute Rosemary.

12 ans pour ADODADO

ADODADO fête cette année ses 12 ans d’existence. L’organisme a pour objectif de créer de l’emploi chez les jeunes de la région en plus de faire découvrir les arts du cirque. Il offre des spectacles, des animations, des cours d’initiation au cirque, ainsi que des camps d’été.

Lors du spectacle la fin de semaine dernière, l’organisation a profité de l’occasion afin de rendre hommage à André Garon, l’un de ses membres fondateurs. «On lui a remis une plaque pour souligner son apport. On a aussi annoncé qu’il passait officiellement le flambeau», explique Nathalie Poulin qui s’est fait approcher par M. Garon en 2014 afin de prendre la coordination de l’organisme.

ADODADO est maintenant entre ses mains et celles de sa fille Rosemary. «Je suis une fille de défis et je me suis toujours impliquée dans le bénévolat. Je l’avais fait auprès d’André parce que je voulais l’aider», soutient Nathalie.

Lors de la dernière session de printemps, l’académie enseignait à près de 70 élèves divisés en quelques groupes, dont un pour les adultes. «Nous avons augmenté l’offre à la demande d’adultes qui voulaient réaliser ce rêve de faire du cirque. Certains ne savaient même pas qu’ils avaient ce talent. Rose les a vraiment amenés à un autre niveau», raconte la coordonnatrice.

Selon elle, la vocation d’ADODADO n’est pas seulement de donner de l’emploi à des jeunes de la région, mais aussi de faire rayonner la concentration offerte à la Polyvalente de Disraeli. «C’est un privilège d’avoir du cirque dans une petite région comme la nôtre.»

À ligne : Une passion qui est devenue un métier

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar