La qualification du Canada pour la Coupe du monde attendra

La Presse Canadienne
La qualification du Canada pour la Coupe du monde attendra

SAN JOSÉ, Costa Rica — Mark-Anthony Kaye s’est fait expulser de la rencontre dès la 34e minute et a handicapé la sélection canadienne qui était en quête de sa première qualification à la Coupe du monde depuis 1986. 

Une défaite de 1-0 contre le Costa Rica à San José, jeudi, dans laquelle le Canada s’est crée une pléthore d’occasions de marquer, force les troupes de John Herdman à patienter au moins jusqu’au match de dimanche à Toronto contre la Jamaïque pour confirmer sa place dans la grande messe du soccer.

«Nous ne nous prenons pas trop la tête avec ça. Notre destinée est entre nos mains, a déclaré Herdman. Nous avons le talent nécessaire et avons la détermination pour aller chercher ce résultat. Nous allons nous en occuper cette fin de semaine. Et si nous ne le faisons pas à ce moment, on le fera au Panama. Nous allons avoir notre billet pour le Qatar.»

Le milieu de terrain Celso Borges a marqué l’unique but de la rencontre grâce à une redirection de la tête dans les actions suivant un coup de pied de coin. Il a fait vibrer les cordages dans les arrêts de jeu de la première mi-temps et a causé une première défaite au Canada dans la phase finale de qualifications de la Coupe du monde.

«C’est ça le soccer, a affirmé Herdman. Nous avons passé 17 matchs dans lesquels nous avions les Dieux du soccer avec nous. Ils ne l’ont pas été ce soir. Ça nous rend frustrés de devoir rentrer à la maison et de saisir notre opportunité.

«Ce n’était pas pour ce soir. Les dés étaient pipés. C’est écrit dans le ciel que ça doit se produire à la maison.»

Kaye a fauché Ronald Matarrita à la 15e minute, dans une action qui a été vérifiée par la reprise vidéo, et a obtenu un carton jaune. Kaye, visiblement énervé, a donné quelques minutes plus tard un coup d’épaule à l’ancien de l’Impact de Montréal, Johan Venegas, et a reçu un deuxième carton jaune.

«Le gars est détruit. Totalement détruit», a confié Herdman. Kaye sera suspendu pour la rencontre de dimanche.

«Après l’expulsion, la réponse des gars a été incroyable, a noté Herdman. Je crois que ces joueurs ont rendu leur pays fier ce soir. Tout ce qui nous a manqué c’est cette dernière touche, ce but. Je crois qu’ils ont tout fait en leur possible pour l’obtenir.»

À la 73e minute, Keylor Navas s’est imposé avec un arrêt à bout portant, mais Tajon Buchanan a sauté sur le rebond. Sa redirection de la tête a frappé de plein fouet la barre horizontale. Buchanan a encore une fois été le premier sur le ballon, mais sa volée est passée par-dessus le filet. 

Le jeune montréalais de 19 ans Ismaël Koné a fait ses débuts avec l’équipe nationale lorsqu’il a remplacé Jonathan Osorio à la 79e minute.

À la 88e minute, les Canadiens se sont encore butés à leur plus grand ennemi: le poteau. La tête de Jonathan David a complètement déjoué Navas, mais a frappé le cadre.

Les deux équipes avaient croisé le fer le 12 novembre à Edmonton, où l’unifolié l’avait emporté 1-0.

Le Canada (7-1-4, 25 points) s’est avéré la grande surprise des qualifications de la Concacaf, alors qu’il occupe le sommet du classement devant le Mexique et les États-Unis (fiches identiques de 6-2-4, 22 points). Le Costa Rica (5-3-4, 19 points) a coiffé le Panama (5-4-3, 18 points) pour prendre le quatrième échelon.

Les pays occupant les trois premières positions à la conclusion de la présente fenêtre internationale représenteront la Concacaf au Qatar. L’équipe de quatrième place devra livrer bataille à un club de la région de l’Océanie dans un duel éliminatoire intercontinental pour déterminer qui se joindra à ces trois nations.

Le Canada (33e mondial) accueillera la Jamaïque (62e) dimanche au BMO Field de Toronto. Il mettra fin au volet des qualifications en se rendant au Panama (63e) le 30 mars.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires