L’Avalanche élimine les Predators en quatre matchs à la suite d’une victoire de 5-3

Teresa M. Walker, The Associated Press
L’Avalanche élimine les Predators en quatre matchs à la suite d’une victoire de 5-3

NASHVILLE — Valeri Nichushkin a dénoué l’impasse alors qu’il restait 7:58 à écouler au match et l’Avalanche du Colorado est devenue la première équipe à passer au tour suivant en battant les Predators de Nashville 5-3, lundi soir.

Grâce à son balayage en quatre parties, l’Avalanche a atteint les demi-finales de l’Association Ouest pour une quatrième saison consécutive. Elle croisera maintenant le fer avec le Wild du Minnesota ou les Blues de St. Louis.

L’Avalanche avait aussi balayé les Blues de St. Louis lors du premier tour éliminatoire, en 2021, les Canucks de Vancouver lors des quarts de finale de l’Ouest, en 2001, et les Panthers de la Floride en finale de la Coupe Stanley, en 1996.

Andre Burakovsky a amassé un but et deux mentions d’aide, Cale Makar a ajouté un but et une assistance alors que Devon Toews a touché la cible à une occasion pour l’Avalanche. Nathan MacKinnon a scellé l’issue de la rencontre dans un filet désert.

Yakov Trenin, à deux reprises, et Filip Forsberg ont fait scintiller la lumière rouge pour les Predators, qui ont été balayés pour une première fois en 15 apparitions en séries. Colton Sissons a participé à deux buts des siens.

L’Avalanche a marqué trois buts en 11 minutes pour terminer la série avec un avantage de 21-9 au chapitre des buts. Après que Toews eut nivelé le pointage, Nichushkin a enfilé l’aiguille grâce à un lancer en provenance du cercle droit.

La formation du Colorado a ouvert la marque à son premier lancer du match pour une deuxième fois dans cette série. Et la reprise vidéo a été nécessaire.

Le tir des poignets de Burakovsky est passé à travers le filet, mais ses coéquipiers ont tout de même célébré. Les arbitres, qui avaient d’abord refusé le but, ont confirmé à la reprise que la rondelle avait bien pénétré dans le filet de Connor Ingram.

Trenin a ramené les deux équipes à la case départ quand son tir des poignets a déjoué Pavel Francouz alors qu’il ne restait que 61 secondes à écouler au premier engagement.

Makar a donné les devants 2-1 à l’Avalanche grâce à un tir de la pointe, à 13:33 de la deuxième période, et il a presque marqué à nouveau lors d’une échappée, environ deux minutes plus tard.

Trenin a de nouveau créé l’égalité, alors qu’il restait 3:11 à faire au deuxième tiers et Forsberg a procuré une avance de 3-2 aux Predators, en troisième période.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires