Messi et l’Argentine viennent à bout de la Pologne 2-0 et passent au tour suivant

The Associated Press
Messi et l’Argentine viennent à bout de la Pologne 2-0 et passent au tour suivant

Détendez-vous, fans de soccer; Lionel Messi honorera de sa présence la scène de la Coupe du monde de soccer au moins une autre fois. 

Malgré un arrêt du gardien adverse sur une tentative de penalty de sa super-vedette, l’Argentine poursuivra sa route à la Coupe du monde après une victoire de 2-0 contre la Pologne, mercredi à Doha.

L’Argentine a atteint la phase éliminatoire grâce à des buts d’Alexis Mac Allister et de Julian Alvarez, tous deux réussis en deuxième demie.

Après avoir entamé la Coupe du monde avec une sidérante défaite de 2-1 contre l’Arabie saoudite dans l’une des plus grandes surprises dans l’histoire de l’événement, l’Argentine (2-1-0) a terminé au sommet du classement du Groupe C avec six points.

En huitièmes de finale, samedi, les Argentins affronteront l’Australie, l’une des deux nations qualifiées dans le Groupe D.

Messi se présentera au match de samedi en bonne posture dans ce qui pourrait bien être son dernier tournoi de la Coupe du monde.

«Maintenant, une autre Coupe du monde commence», a déclaré Messi. «Et on souhaite pouvoir continuer à faire ce que nous avons fait aujourd’hui.»

Pour la Pologne (1-1-1), la journée s’est tout de même bien terminée. L’équipe polonaise a elle aussi pu se qualifier pour la phase éliminatoire à titre de détentrice du deuxième rang dans le Groupe C grâce à un meilleur écart entre les buts marqués et concédés que le Mexique (zéro contre moins-1).

La Pologne affrontera la France, championne en titre, dimanche.

Messi s’est senti par ailleurs soulagé après avoir été incapable de marquer sur un penalty dans une deuxième Coupe du monde d’affilée.

Ce penalty lui avait été octroyé après qu’il eut été frappé au visage par la main du gardien polonais Wojciech Szczesny. Ce dernier a fait amende honorable en plongeant à sa gauche pour stopper le tir de Messi pendant la 39e minute de jeu.

«Je suis fâché d’avoir raté le penalty, mais l’équipe est revenue plus forte après mon erreur», a analysé Messi, qui n’a pas été directement impliqué dans les deux buts de son équipe.

Mac Allister a marqué le premier filet du match, pendant la première minute de jeu de la deuxième demie, à la suite d’un centre de Nahuel Molina. Alvarez a doublé l’avance de l’Argentine pendant la 67e minute de jeu grâce à un tir qui a atteint la partie supérieure du filet.

«Nous voulions nous reprendre après ce match contre l’Arabie saoudite parce que nous savions que nous pouvions mieux jouer», a affirmé Mac Allister.

«Nous avons réussi à trouver ce calme dont nous avions besoin (…) nous avons bien joué sur le plan collectif et ça nous procure de la confiance.»

Mexique 2 Arabie saoudite 1

Henry Martin et Luis Chavez ont tous deux trouvé le fond du filet lors des efforts acharnés du Mexique pour atteindre la phase éliminatoire, mais sa victoire de 2-1 contre l’Arabie saoudite, mercredi soir à Lusail, n’aura pas suffi.

En raison du triomphe de 2-0 de l’Argentine contre la Pologne, dans un match présenté au même moment, le Mexique a été incapable de franchir la phase de groupe pour la première fois depuis 1978.

Le Mexique s’était qualifié pour les huitièmes de finale lors de chacune des sept dernières éditions de la Coupe du monde, ce qui représentait la plus longue séquence active du genre, à égalité avec le Brésil.

Les Mexicains avaient besoin d’une victoire et d’aide de la part des Polonais pour sortir du Groupe C.

Le gain des Argentins a fait en sorte que l’écart entre les buts marqués et les buts concédés allait déterminer le pays qui allait terminer en deuxième place.

Martin a marqué le premier but du match pendant la 48e minute de jeu, et les chances du Mexique d’atteindre la ronde suivante se sont améliorées quand Chavez a touché la cible sur un coup franc, quatre minutes plus tard.

Les Mexicains ont tout tenté pour inscrire un autre but pendant les 20 dernières minutes de jeu, incluant un effort individuel d’Uriel Antuna pendant la 87e minute qui a été jugé hors-jeu. Ces efforts ont été vains.

Salem Aldawsari a marqué le but des Saoudiens pendant les arrêts de jeu de la deuxième demie.

Australie 1 Danemark 0

L’Australie a atteint les huitièmes de finale à la suite du filet de Mathew Leckie à la 60e minute de jeu, mercredi, lui procurant une courte victoire de 1-0 contre le Danemark. 

L’Australie a ainsi franchi la phase de groupes pour la première fois depuis 2006, et la deuxième fois de son histoire. 

Leckie a accepté une passe au milieu du terrain et déjoué habilement un défenseur danois, avant d’effectuer une frappe du pied gauche qui a trompé la vigilance du gardien Kasper Schmeichel. 

L’Australie a amassé six points dans le groupe D. 

Pour sa part, le Danemark a connu une Coupe du monde décevante après s’être faufilé dans le carré d’as de l’Euro en 2020. Ils ont fait match nul 0-0 contre la Tunisie en lever de rideau du tournoi, avant d’encaisser un revers de 2-1 contre la France. 

Tunisie 1 France 0

La France, championne en titre de la Coupe du monde, a remporté son groupe en dépit d’un revers de 1-0 contre la Tunisie. 

Wahbi Khazri a fait vibrer les cordages à la 58e minute pour procurer la victoire à la Tunisie, mais ce ne fut pas suffisant pour leur permettre d’atteindre les huitièmes de finale. L’Australie l’a devancée en vertu du différentiel de buts. 

Khazri a percé le front défensif français et déjoué deux joueurs avant de pousser le ballon dans un coin du filet. Il s’agissait de la troisième victoire de l’histoire de la Tunisie à la Coupe du monde. 

L’attaquant français Antoine Griezmann croyait avoir créé l’égalité à la huitième minute des arrêts de jeu de la deuxième demie, mais son but a été refusé à la suite d’une reprise vidéo confirmant son hors-jeu.

Quelques heures plus tard, la Fédération française de football (FFF) a annoncé qu’elle déposait une plainte officielle à la FIFA au sujet de ce but refusé.

La déclaration officielle de la FFF note que le but a été «refusé injustement» sans toutefois élaborer. Selon certaines informations qui ont circulé, la plainte porterait sur le fait que l’arbitre Matthew Conger avait relancé le match avant de donner le coup de sifflet final. C’est après ce sifflet final que Conger aurait consulté l’assistant vidéo à l’arbitrage et refusé le but de Griezmann.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires