Les Blue Sox en perte de vitesse

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Les Blue Sox en perte de vitesse
Manuel Bouffard a réussi trois des neuf coups sûrs de son équipe dans la défaite contre les Jets de Montréal. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Les Blue Sox de Thetford ont été vaincus 12-4 dimanche face aux Jets de Montréal, subissant ainsi une troisième défaite consécutive et une septième à leurs neuf derniers matchs. Les visiteurs, qui dominent la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ) avec une moyenne offensive de .351, ont fait honneur à leur puissance au bâton avec 14 coups sûrs, dont quatre balles hors des limites du terrain en plus de profiter de quatre erreurs des Sox. Ils ont inscrit des points à chaque manche, sauf en première.

Les locaux ont pris les devants 4-3 en troisième avec deux circuits consécutifs de Stéphane Pouliot (4e) et Yannick Desbiens (2e), mais par la suite, tout s’est effondré pour eux. « On a eu un bon début de match. Notre défensive n’est pas parfaite et elle est un peu poreuse à l’occasion, mais il faut leur donner crédit. Ils ont bien frappé la balle avec quatre circuits. Jonathan (Paquet) ne lançait pas mal, par contre, aussitôt qu’il en échappait une, les gars en profitaient. Même chose pour William (Gault) qui lançait un peu haut », a noté l’entraîneur Renaud Desjardins.

Les Jets ont brisé l’égalité de 4-4 en cinquième avec deux points non mérités contre le lanceur perdant Jonathan Paquet. Ils ont porté le coup de grâce à la manche suivante avec une poussée de cinq points où ils ont accueilli le releveur William Gault avec deux circuits successifs, dont celui de Jonathan Martin qui était son septième de la saison, le meneur à ce chapitre dans la LBMQ. Francis Michel a complété la rencontre au monticule pour les Blue Sox. Même s’il a été victime d’un circuit, il a retiré cinq frappeurs sur des prises en deux manches de travail.

Si les Blue Sox avaient frappé six fois en lieu sûr à leurs trois premiers tours au bâton, ils n’en ont réussi que trois lors des quatre suivants. « On a eu nos chances et on n’en a pas profité. C’est ça qui a fait la différence », a ajouté Renaud Desjardins.

Celui-ci a vanté la force de frappe de l’adversaire, mais il est conscient que son équipe, qui a déjà 28 erreurs à son actif, doit faire mieux en défensive. « Ils sont bons au bâton, mais on fait des petites erreurs qui nous ramènent rapidement dans un état où on perd le focus. Il va falloir travailler sur cet aspect. »

NOTES

Dans leurs sept défaites, les Blue Sox ont accordé pas moins de 61 points, dont dix points et plus à quatre reprises alors qu’ils n’ont croisé le marbre que 30 fois. À l’inverse lors de leurs neuf gains, ils ont marqué 61 points et en ont accordé seulement 30.

À ses trois derniers départs, le lanceur Jonathan Paquet a alloué 21 points, dont 17 mérités en 17 manches, pour une moyenne de points mérités de 7.00. L’adversaire a frappé 31 coups sûrs et il a concédé quatre coups de circuit. Sa moyenne de buts sur balles et de coups sûrs accordés par manche lancée est élevée à 2.17.

UNE SEMAINE CHARGÉE

Les Blue Sox auront une autre semaine chargée avec trois rencontres en quatre jours. Ils affronteront le Cactus à Victoriaville jeudi et par la suite deux fois les Cascades de Shawinigan, les détenteurs du premier rang de la division B45. Le premier duel aura lieu dans la Cité de l’énergie vendredi et le second au stade Desjardins dimanche à 18 h.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires