Les Blue Sox passent à la grande finale

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Les Blue Sox passent à la grande finale
Thetford disputera sa première finale dans la LBMQ depuis 2019. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Pour la première fois depuis 2019 et pour la huitième fois de leur histoire, les Blue Sox de Thetford seront de la grande finale de la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ). Ils ont obtenu ce privilège à la suite de leur gain de 6-0, samedi soir, au stade Desjardins contre le Big Bill de Coaticook. Ils remportaient ainsi la série demi-finale quatre victoires contre une.

Ce retour à la grande finale met un baume sur les deux dernières saisons qui ont été plutôt difficiles. « On était habitué à ça et quand on n’y va pas, on est déçu. Tout ce qu’on voulait, c’est d’y aller et c’était notre objectif numéro un. Avec nos joueurs qui sont en confiance, j’espère qu’on va avoir du succès », a noté Dany Girard.

Michel Simard, qui était présent lors des sept titres entre 2012 et 2019, savourait cette victoire. « On n’a pas vécu ça depuis 2019 et on est bien heureux de s’en aller en finale. On a joué du bon baseball dans les deux premières séries. Tout le monde tire dans le même sens depuis le début de l’année et c’est plaisant d’atteindre cet objectif-là. »

Même son de cloche du côté de Stéphane Pouliot qui a été de toutes les victoires des Sox en finale. « Ça fait du bien. C’est ce que l’on recherche toujours d’aller jusqu’au bout. On a eu deux très mauvaises années qu’on efface et qui n’existent plus dans nos têtes. »

Le joueur de premier but admet que les longues pauses entre chaque ronde sont bénéfiques alors qu’en 2019, les Sox avaient remporté leurs trois séries au match ultime, pour un total de 21 parties. « On était complètement épuisés à la fin de chaque série avec une ou deux journées de repos avant d’en entreprendre une autre. Là, on a de bonnes pauses et nos lanceurs reviennent bien reposés. »

Le dynamisme dans l’équipe se fait sentir dans ces présentes séries. « Les gars savent ce que ça prend pour gagner et même si tu ne joues pas, tu seras appelé à faire quelque chose qui va aider l’équipe. Tout le monde est conscient de ça et on trouve ça hyper positif à l’intérieur de l’équipe. Tous s’entendent super bien, on a du plaisir et tant qu’on s’amuse, on risque d’avoir du succès », a mentionné Michel Simard.

« En tant qu’équipe, on s’est retrouvé et ça fait une grosse différence », a ajouté Stéphane Pouliot.

MICHEL SIMARD ENCORE SOLIDE

Michel Simard a encore été solide au monticule, où il n’a donné que cinq coups sûrs, aucun but sur balles et retiré neuf frappeurs sur des prises. « La clé, c’est d’être en mesure de lancer la balle pour des prises, une chose qu’on est capable de faire depuis le début des séries Sami [Martel, le receveur] et moi. Ça aide beaucoup parce que les gars ont peut-être un peu plus tendance à s’élancer sur de mauvais lancers. C’est ce qu’on voulait et qu’on a réussi à faire encore ce soir [samedi]. »

En trois matchs de séries, le vétéran lanceur montre une moyenne de points alloués de 0.33, l’adversaire ne frappe que pour .173 contre lui et sa moyenne de coureur par manche s’établit à 0.66. On comprend pourquoi il figure toujours parmi les meilleurs de sa profession dans la LBMQ.

Dany Girard, qui dirigeait l’équipe en l’absence de Renaud Desjardins, ne tarissait pas d’éloges envers son coéquipier. « Il a été fidèle à lui-même. Il lance extrêmement bien et quand il est là, on est en confiance. Quant au match, notre défensive a fait du bon travail et on a bien frappé la balle quand c’était le temps. »

Stéphane Pouliot a réussi deux coups sûrs productifs. Son double, bon pour un point en première manche, a donné le ton à la rencontre. Puis en quatrième, il a claqué un circuit en solo pour le sixième point des siens. « Après notre contre-performance dans le quatrième match à Coaticook, on s’est dit avant le cinquième que c’était tout de suite en partant pour mettre fin à la série. »

Les Blue Sox se mesureront en finale au gagnant de la série opposant Montréal à Saint-Jean-sur-Richelieu. Les sixième et septième (si nécessaire) matchs de cette série sont prévus mardi et mercredi. Surveillez le site Web du Courrier Frontenac cette semaine pour connaître l’adversaire et l’horaire de la finale de la LBMQ.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires