Un bon départ pour les Blue Sox

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Un bon départ pour les Blue Sox
La victoire est allée au dossier de William Gault, sa première dans la Ligue de baseball majeur du Québec. (Photo : (Photo Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard))

Les Blue Sox de Thetford ont eu de la difficulté à entreprendre leur saison régulière en raison de la pluie qui a forcé le report de son premier match le 15 mai et celui de dimanche en matinée à Sherbrooke. Toutefois, ils ont pu jouer le second de leur programme double en soirée à Coaticook où ils ont obtenu une victoire de 5-3 en neuf manches sur le Big Bill.

Il s’agit d’un premier match satisfaisant pour le nouvel entraîneur Renaud Desjardins. « On a eu nos chances de gagner plusieurs fois. On avait le match à nous en sixième manche, mais c’est une petite erreur en défensive qui nous a amenés en prolongation. En septième, on avait deux gars sur les buts et aucun retrait et même chose en huitième. En neuvième avec les buts remplis, ç’a marché, mais ç’a pris trois fois. »

Les Sox menaient 3-0 en sixième. Cependant, les locaux ont nivelé la marque avec trois points non mérités face au partant Jonathan Paquet. « Il a lancé six manches presque impeccables. Comme je le mentionnais, la porte s’est ouverte à la suite de cette erreur en défensive, mais c’est la seule qu’on a faite et on a bien joué en généra », a noté l’entraîneur.

La victoire est allée au dossier de William Gault, sa première dans la Ligue de baseball majeur du Québec et par surcroît, à sa première présence sur la butte, lui qui n’avait pas lancé l’an dernier en raison d’une blessure. « On savait que c’était un bon lanceur et c’est pourquoi on l’avait repêché pour être notre releveur numéro un. Ce soir (dimanche), il a fait exactement le travail qu’on attendait de lui. Il a livré la marchandise en trois manches et un tiers. Sa balle courbe avait du mordant comme on lui connaît et on est bien content de lui », de raconter Renaud Desjardins.

Jonathan Paquet est bien heureux de voir William Gault pouvoir donner un coup de pouce en relève. « C’est intéressant d’avoir plus de releveurs cette année. Il y a des saisons où on ne pouvait pas donner la balle en fin de match. Cette année, on va avoir du support, ce qui va être bon pour la confiance. »

Quant à son premier départ, il était dans l’ensemble ravi. « On cherche un peu ses repères en début de saison et c’est ça l’idée de lancer le plus de manches possible pour avoir du volume. La dernière fois que j’ai lancé avec mon receveur (Sami Martel), c’était il y a trois semaines avec deux manches rapides. C’est ça qui est un peu difficile en début de saison, mais ç’a quand même bien été », a mentionné l’artilleur qui a retiré huit frappeurs sur des prises et accordé cinq passes gratuites.

Il ne s’était pas fixé un nombre précis de lancers à effectuer avant la rencontre pour son premier départ. « J’y allais plus par feeling. Mon bras allait bien. C’était plus la précision parce que cinq buts sur balles, c’est quand même élevé pour une partie normale surtout quand ça va bien, mais comme je le disais, c’est de prendre plus de volume le plus rapidement surtout que la saison a mis du temps à débuter. »

En attaque, les Blue Sox ont réussi neuf coups sûrs. Yannick Desbiens et Stéphane Pouliot ont cogné un double et un simple chacun. Desbiens a de plus fait croiser le marbre à deux coéquipiers. William Gault, qui a commencé la rencontre comme voltigeur de droite avant de s’amener en relève, a également mis l’épaule à la roue avec deux simples.

Les Blue Sox entreprendront leur saison locale samedi sur le coup de 16 h contre le Cactus de Victoriaville où on soulignera la victoire de la Coupe Vertdure de l’Assurancia. Le lendemain, la troupe de Renaud Desjardins accueillera les Cardinaux de Saint-Jérôme au stade Desjardins à compter de 14 h.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires