Bol d’or : les amateurs de football au rendez-vous

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Bol d’or : les amateurs de football au rendez-vous
(Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Près de 4200 spectateurs se sont déplacés au terrain multisports du Cégep de Thetford au cours de la fin de semaine afin d’encourager les différentes équipes qui prenaient part à la 46e édition du Bol d’or. Cet événement couronnait ainsi les saisons du football collégial et juvénile en présentant les finales de quatre catégories.

« Ce fut une fin de semaine remplie de péripéties. Nous avions une super belle organisation. C’était notre troisième édition, la deuxième pour ma part. Nous étions rodés et nous savions quoi faire pour que la région et le cégep puissent rayonner. Je pense que nous avons réussi », a mentionné au Courrier Frontenac le coordonnateur des programmes sportifs du Cégep de Thetford, Maxime Joyal.

Dame nature est toutefois venue jouer les trouble-fêtes avec d’importantes bordées de neige qui ont augmenté la charge de travail. « Nous étions quand même chanceux parce nous avions une entente pour le déneigement du terrain. L’équipe de football des Filons a aussi été incroyable. Les joueurs sont venus aider à retirer la neige des estrades. Ils étaient ici toute la fin de semaine pour nous donner un coup de main. Cela a été un défi supplémentaire comparativement à l’an dernier », a-t-il ajouté.

Le match d’ouverture, qui présentait vendredi soir la finale du collégial division 1 opposant les Titans du Cégep de Limoilou au Notre-Dame du Campus Notre-Dame-de-Foy, a attiré pas moins de 1575 spectateurs. Pour la première fois cette année, celui-ci était diffusé à TVA Sports. « Cela a été un excellent coup. Nous avions eu des discussions avec le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) l’an dernier pour qu’un match soit télédiffusé, mais nous étions un peu à la dernière minute et cela n’a pas été possible. Puisque nous avions une année d’option, nous avons mis un peu de pression. Je pense que le RSEQ a très bien travaillé à ce niveau et les responsables ont été en mesure de nous le garantir assez tôt dans le processus. Nous avons donc pu prendre la décision de reconduire le Bol d’or pour une troisième édition », a dit Maxime Joyal.

Un très bon spectacle

Le coordonnateur des programmes sportifs du Cégep de Thetford estime que les gens présents ont eu droit à des matchs de football âprement disputés. « Si nous regardons vendredi soir dans la division 1, la rencontre s’est terminée 33-21 en faveur du Cégep de Limoilou. Jusqu’au milieu du quatrième quart, c’est le Campus Notre-Dame-de-Foy qui menait. Dans la division 2, samedi après-midi, les joueurs du Cégep de Sherbrooke étaient les négligés et ils ont été capables d’aller chercher la victoire face au Collège Montmorency au compte de 28-14. Dans la division 3, samedi soir, nous avons assisté à une rencontre serrée. À la mi-temps, c’est le Cégep de Jonquière qui menait. Ce fut un match d’une possession et le Cégep Beauce-Appalaches est reparti avec une victoire de 28-21. »

Au moment de l’entrevue, le Blizzard du Séminaire Saint-François et les Dynamiques du Collège Charles-Lemoyne dans la catégorie juvénile D1 disputaient leur finale. Le Blizzard est parvenu à défaire l’équipe adverse en prolongation au compte de 22-15.

Le Cégep de Thetford passe le flambeau

Il est encore tôt pour savoir où se tiendra la 47e édition du Bol d’or, mais celle-ci n’aura certainement pas lieu à Thetford Mines aux dires de M. Joyal. « C’est terminé. Nous ne pouvons pas dire jamais, mais je pense qu’après trois ans, les objectifs que nous avions à atteindre l’ont été. Pour le moment, nous passons le flambeau. Cela représente beaucoup de travail. »

Il espère toutefois pouvoir revivre prochainement cet événement avec les Filons sur le terrain. « L’objectif était que nos joueurs puissent y être lors de la deuxième année de présentation du Bol d’or. Nous avions l’équipe en conséquence avec Zakary Houde qui est rendu avec St. Francis Xavier, Hassane Dosso avec les Carabins et Arnaud Laporte avec le Rouge et Or. La pandémie a décidé de s’en mêler et la saison a été annulée. Je pense qu’à ce moment, nous aurions pu espérer être au Bol d’or à Thetford Mines », a-t-il conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires