Deux revers pour l’Assurancia

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Deux revers pour l’Assurancia
À ses deux premiers matchs avec l’Assurancia, Dave Labrecque a bien fait avec une récolte de quatre points, dont trois buts. (Photo : Gracieuseté – La Gang des Multis)

L’Assurancia de Thetford a subi deux défaites en fin de semaine et a vu sa séquence de victoires consécutives s’arrêter à cinq. Le point récolté dans le revers de 5-4 en prolongation contre le Cool-FM de St-Georges, vendredi, lui a permis d’occuper seul le premier rang du classement avant de glisser au deuxième rang derrière les Marquis de Jonquière en s’inclinant 6-4 à domicile, samedi, devant les Éperviers de Sorel-Tracy.

Les visiteurs ont frappé fort en première période pour se donner une avance de 4-0 avec trois buts inscrits dans l’intervalle de 3 minutes. «C’est là qu’on voit l’importance de jouer 60 minutes. Si on avait joué en première comme on a joué en deuxième et en troisième, le match aurait été bien différent. Le but qu’il nous manquait à la fin, on ne l’aurait pas accordé en première période», a noté Jean-Philippe Levasseur.

Le portier de l’Assurancia aurait préféré un scénario différent. «Si on saute une période comme c’est arrivé, au bout du compte, ça fait la différence dans le match. Le point positif, c’est qu’on est revenu dans le match et que personne n’a abandonné. On s’est prouvé qu’on peut revenir dans un match qu’on perd par quatre buts.»

Le nouveau venu Dave Labrecque abondait dans le même sens que son coéquipier. «On a montré beaucoup de caractère et on n’a jamais lâché. On est revenu pour rétrécir l’écart à un but avant qu’il marque dans un filet désert, mais si on regarde à partir du milieu de la deuxième période et jusqu’à la fin du match, je pense qu’on a été la meilleure équipe sur la glace.»

Avec un retard d’un but et un peu plus de deux minutes à écouler en fin de troisième, l’Assurancia s’est vu offrir une opportunité de niveler la marque en bénéficiant d’un avantage numérique qui n’a pas donné le résultat souhaité. À sa sortie du banc des pénalités, Marc-André Huot a lancé dans une cage abandonnée pour sceller la victoire des Éperviers.

Revenant à Dave Labrecque, qui a effectué un retour dans la Ligue nord-américaine de hockey après une absence de six ans, l’attaquant de 28 ans a bien fait avec trois buts et une aide dans les deux matchs du week-end. «Ç’a été un peu plus compliqué dans le premier où il fallait faire un ajustement, mais en général, je suis quand même satisfait. C’est dommage pour les deux défaites, mais on va se préparer cette semaine pour revenir fort vendredi.»

D’ailleurs, l’Assurancia aura la chance de venger son revers puis qu’il affrontera les Éperviers de Sorel-Tracy au Colisée Cardin. «Il faut bâtir sur notre troisième période, mais surtout commencer le match dès la première minute. Si on joue 60 minutes comme notre troisième période (samedi), je ne vois pas pourquoi on ne sortirait pas avec les deux points», de mentionner Jean-Philippe Levasseur.

Défaite en prolongation

Vendredi à St-Georges, l’Assurancia s’est incliné 5-4 en prolongation face au Cool-FM à St-Georges. L’équipe a pris les devants quatre fois, mais a vu les locaux revenir de l’arrière à chaque occasion. «Ce n’est pas tous les joueurs qui se sont présentés à 100 % et on s’est piégé nous-mêmes avec tous les revirements qu’on a commis», a expliqué le défenseur Pierre-Luc Lessard auteur de deux buts.

Les 53 lancers accordés n’ont pas aidé. «Il faut garder les choses simples. Chaque fois qu’on le fait, on a du succès. On a une bonne attaque et une bonne défensive, mais la défensive, ça marche avec l’attaque et quand on perd, on se bat souvent par nous-mêmes», a conclu le numéro 16.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires