L’Assurancia dans le carré d’as

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
L’Assurancia dans le carré d’as
Pierre-Luc Lessard a soulevé les 1300 partisans en inscrivant le quatrième but des siens qui s’est avéré être celui de la victoire. (Photo : Gracieuseté – La gang des Multis)

L’Assurancia de Thetford a dû disputer les trois rencontres de la courte série du repêchage afin de confirmer sa place en demi-finale de la Ligue nord-américaine de hockey contre les Éperviers de Sorel-Tracy. L’équipe est parvenue à vaincre le Cool-FM de St-Georges 5-3 dimanche à domicile après avoir remporté une victoire de 6-1 vendredi et s’être inclinée samedi 6-3 sur la glace des Beaucerons.

Dans la rencontre ultime, l’Assurancia a tout donné en bombardant le gardien Adam Russo d’une rafale de 53 lancers. «On ne l’a pas eu facile encore une fois, mais en bout de la ligne avec tous les lancers, ç’a fini par rentrer et on est bien content», a mentionné Maxime Lecours.

Dans le match initial vendredi, incommodé dit-on par une légère blessure, Adam Russo a accordé cinq buts à la première période sur 12 lancers et sa soirée de travail a pris fin après 20 minutes. Le gardien par excellence en saison régulière s’est bien repris dans les deux matchs suivants en faisant face à 95 tirs.

Le nouveau capitaine Alexandre Tremblay a parlé de parité. «Quand on dit que dans les séries, il n’y en a pas de facile. Dans cette ligue-là, toutes les équipes peuvent gagner. Personne n’est à prendre à la légère. On a encore la preuve.»

Les formations ont échangé des buts jusqu’à mi-chemin en troisième. «C’est comme ça quand tu joues pour ta vie. Ils ont tout donné. Ils ont eu un but chanceux sur le troisième, mais on est revenu fort après», a indiqué Maxime Lecours.

L’Assurancia a répliqué avec deux buts dans l’intervalle de 75 secondes inscrits par Pierre Luc Lessard en supériorité numérique et Billy Lacasse. Fait à souligner, quatre des cinq filets des locaux ont été réussis en avantage numérique, dont un à cinq contre trois.

Appelé en relève à Gabriel Girard, blessé vendredi dans une collision avec Tommy Veilleux de St-Georges, Jean-Philippe Levasseur a réalisé 23 arrêts. «C’était un match sans lendemain et il fallait que je sois prêt. C’est plus difficile de rester dans la partie quand tu as moins de lancers, mais c’est mon travail. J’en ai échappé une (rondelle) sur le troisième but, mais ça prouve le caractère qu’on a et comment on a rebondi après ce but-là.»

Thomas Beauregard, Bruno St-Jacques et Francis Charland sont aussi tombés au combat. «On a eu beaucoup de blessés, mais tous les joueurs ont élevé leur jeu d’un cran même les nouveaux qui ont pris leur place dans l’alignement», a noté Sylvain Deschâtelets.

«Tous les joueurs ont travaillé jusqu’au bout» – Maxime Lecours

Contre Sorel-Tracy

À compter de vendredi, l’Assurancia se frottera aux champions de la saison régulière, les Éperviers de Sorel-Tracy dans une série quatre de sept qui débutera au Colisée Cardin. Ce sera la quatrième année de suite que les deux équipes croisent le fer en séries, l’Assurancia en a remporté deux.

Personne ne s’attend que ce soit facile. «Ça va être de jouer très intense et garder les choses simples. Il faudra éviter de leur donner des revirements, parce qu’ils ont une attaque dévastatrice», admet Alexandre Tremblay.

Sylvain Deschâtelets les connaît bien pour les avoir affrontés en 2016 et le printemps dernier avec les 3L de Rivière-du-Loup. «C’est une équipe jeune avec de la vitesse, mais aussi de l’expérience. On va prendre du repos cette semaine et on va être prêt pour vendredi.»

Même chose pour Jean-Philippe Levasseur. «Tout ce qu’on voulait, c’était de passer à la prochaine série. Maintenant qu’on l’a fait, on va se préparer pour arriver prêt vendredi.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires