L’Assurancia divise les honneurs de ses deux premiers matchs

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
L’Assurancia divise les honneurs de ses deux premiers matchs
(Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

L’Assurancia de Thetford a commencé la défense de son titre en divisant les honneurs de ses deux premiers matchs du calendrier régulier. Après sa défaite en lever de rideau devant ses partisans, l’équipe s’est reprise samedi avec un gain de 4-3 arraché en tirs de barrage face aux Bâtisseurs de Montcalm, la nouvelle formation de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH).

« Avec le match difficile qu’on avait eu hier (vendredi), c’était important qu’on sorte avec une victoire et de commencer à obtenir des points au classement », a admis Pierre Maxime Poudrier, auteur d’un doublé.

C’est Francis Beauvillier qui a tranché le débat en déjouant son ancien coéquipier Étienne Marcoux qui avait bloqué auparavant les tirs de Maxime Lecours et Dave Labrecque. « Ç’a fait du bien surtout quand c’est un contre un avec le gardien de but. C’est certain que j’aurais aimé compter pendant le match, mais Étienne a fait de bons arrêts. Je suis certain qu’il va retenir mon numéro en échappée », a-t-il lancé à la blague.

En début de troisième période, les Bâtisseurs ont augmenté leur avance à deux buts, mais dès la remise en jeu, Thomas Bellemare et Martin Trempe ont laissé tomber les gants dans un combat expéditif à la faveur de l’homme fort de l’Assurancia. « Je pense que ce combat a changé l’allure du match. Il a soulevé les joueurs sur le banc et après ça, on a poursuivi. On a été opportunistes sur notre jeu de puissance afin qu’on puisse égaliser et aller en prolongation où on a eu des chances », a noté le numéro 21.

L’Assurancia a inscrit deux buts dans l’intervalle de 70 secondes grâce à son attaque massive. Maxime Lecours a réduit l’écart avec deux patineurs en plus et Pierre-Maxime Poudrier, à cinq contre quatre, a ramené les deux clubs à la case départ. « Ç’a fait du bien d’apporter un peu d’offensive en fin de match. C’était plaisant », a mentionné celui qui avait marqué le premier but des siens à la période médiane.

Quant au fait d’affronter son ancien coéquipier Étienne Marcoux, qui a repoussé 41 lancers, il a trouvé ça amusant. « On a essayé de le déranger un peu, mais il a quand même connu un très bon match avec de très bons arrêts dont plusieurs sur des échappées. On a fini par l’avoir à l’usure », a souligné Pierre-Maxime Poudrier.

Pour sa part, Tristan Bérubé qui a succédé à Marcoux chez l’Assurancia a disputé un premier match dans la LNAH. Le portier, qui a joué la saison dernière quelques matchs universitaires et une dizaine dans l’uniforme des Lions de Trois-Rivières (ECHL), en plus d’enfiler le chandail du Rocket de Laval dans la Ligue américaine sans toutefois prendre part à un match, a apprécié son expérience. « C’est différent des ligues dans lesquelles j’ai joué dans le passé. Elle est différente et les joueurs ont beaucoup de talent. Il y en a qui venaient remplacer l’an passé à Trois-Rivières et ils sont très bons. Ils étaient parmi les meilleurs joueurs de notre équipe. Je m’attendais à du gros calibre et plus que ça va, plus tu vois que c’est rodé et que c’est de plus en plus fort. »

Il avoue qu’il n’était pas vraiment nerveux pour ce premier match. « Je suis avec une belle gang de gars. J’ai du plaisir et je ne ressens pas trop pression. C’est une équipe qui veut gagner et c’est bien plaisant. »

Le gardien qui a réalisé 32 arrêts a eu à se surpasser à quelques reprises. « On a eu beaucoup de désavantages numériques et les Bâtisseurs ont un bon jeu de puissance. Il fallait que je sois prêt. »

Défaite en lever de rideau

Dans une reprise de la finale du printemps dernier vendredi, les Pétroliers du Nord de Laval ne s’étaient pas présentés à Thetford pour jouer les touristes. Ils ont obtenu une victoire de 4-1 pour ainsi gâcher la soirée festive des Thetfordois à laquelle assistaient 1203 spectateurs.

Tommy Lafontaine aurait souhaité un résultat différent. « Dans un scénario idéal, ce n’était pas ça qui allait se passer, mais en même temps, on le sait que ça va être une saison où tout le monde va nous attendre avec ce qu’on a accompli l’an passé. Laval voulait passer un message et c’est à nous autres d’être prêts. »

L’Assurancia a connu un premier vingt désastreux avec seulement trois lancers au but, dont le premier après huit minutes de jeu. L’équipe a renversé la vapeur à la période médiane, mais a raté plusieurs occasions de s’inscrire au pointage. « On a eu plusieurs chances de marquer, mais on n’a pas été capable d’aller chercher ce premier but qui aurait pu nous donner la petite étincelle », a souligné le vétéran défenseur.

À mi-chemin de l’engagement, les visiteurs, qui n’avaient réussi aucun tir en direction de Philippe Cadorette, ont marqué à deux reprises en moins de deux minutes pour se donner une avance de trois buts. Joey Ratelle a fait mouche dès la deuxième minute du dernier tiers, mais l’Assurancia est restée muette par la suite.

Acquisition de Loïk Poudrier

Dans une transaction réalisée avec les 3L de Rivière-du-Loup, l’Assurancia a rapatrié les droits du Thetfordois Loïk Poudrier. L’attaquant qui évolue cette saison pour la formation de Bordeaux en France avait été un choix de deuxième ronde au dernier repêchage des 3L.

Son frère Pierre-Maxime aimerait voir son frère aîné joindre les rangs de l’Assurancia pour évoluer en sa compagnie. « C’est certain que j’essaie de la convaincre de revenir au Québec et d’être proche de la famille. En même temps, je comprends qu’il a du plaisir à jouer professionnel, mais quand ça va être le temps, c’est sûr qu’il va vouloir revenir à Thetford. Peut-être quand allant chercher ses droits, ça va l’inciter à raccourcir ses années là-bas, mais c’est lui et sa conjointe qui vont prendre la décision. »

Notes

Avant le match de vendredi, l’Assurancia a soulevé les deux bannières du championnat de la saison régulière et des séries. Après la rencontre, les joueurs de la dernière édition ont reçu leur bague emblématique du dernier championnat remporté en mai dernier.

Chassé pour une mise en échec à la tête, Christophe Losier a purgé un match de suspension samedi contre les Bâtisseurs de Montcalm.

Placé au ballotage par le Cool-FM de Saint-Georges, Marc-Olivier D’Amour a été réclamé par l’Assurancia. L’attaquant, qui a disputé la majorité de sa carrière dans la LNAH avec les 3L de Rivière-du-Loup, a disputé son premier match dans son nouvel uniforme samedi à Saint-Roch-de-l’Achigan.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires