L’Assurancia rebondit face aux 3L

L’Assurancia rebondit face aux 3L

Anthony DeLuca a marqué un but et récolté une aide à son deuxième match avec l’Assurancia.

Crédit photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard

Après avoir permis aux Blackjacks de Berlin de remporter le premier match de leur histoire vendredi, l’Assurancia de Thetford a rebondi dès le lendemain en allant vaincre les 3L de Rivière-du-Loup 5-1 au Centre Premiertech.

L’Assurancia a frappé fort avec trois buts inscrits en un peu plus de trois minutes au premier engagement. Ce fut un match différent de celui de la veille contre la formation du New Hampshire. «On a patiné et on a envoyé la rondelle derrière leurs défenseurs. Tout le monde s’est présenté et a payé le prix et on voit ce que ça donne dans ce temps-là», a relaté Alexandre Tremblay qui a préparé les buts de Nicolas Dumoulong et Jean-Michel Daoust.

L’attaquant de l’Assurancia a mentionné que tous les joueurs s’étaient parlé avant la rencontre. «Les gars étaient conscients de la contre-performance de vendredi. Ce sont des choses qui arrivent, mais des matchs contre Berlin à la maison, il faut se présenter. On est payés pour se présenter et on ne l’a pas fait.»

Le numéro 94 a mentionné que le talent ne suffit pas pour gagner dans cette ligue. «Tu as beau avoir le talent que tu veux, il faut travailler. Il n’y a pas seulement nous qui avons du talent. Les autres équipes patinent et travaillent. Une équipe de talent qui ne travaille pas, ça ne va nulle part.»

Le gardien Philippe Cadorette a poursuivi son excellent travail devant le filet des siens. Il a repoussé 29 des 30 tirs de l’adversaire et il a mérité la première étoile de la rencontre. Avant d’accorder l’unique but aux 3L au début de troisième, il avait blanchi ses opposants pendant une séquence de 103:35 minutes. Il a terminé le premier mois de la saison avec une moyenne de buts alloués de 0.74 et un taux d’efficacité de .981. Avec de tels chiffres, il devrait recevoir le titre du joueur défensif du mois d’octobre dans la Ligue nord-américaine de hockey.

Défaite gênante

Vendredi, l’Assurancia a entrepris sa fin de semaine par un revers de 5-3 à domicile devant les Blackjacks de Berlin. L’Assurancia menait 3-2 avec cinq minutes quand les visiteurs ont créé l’égalité et marqué le but de la victoire avec 58 secondes au tableau.

Jean-Philippe Levasseur a qualifié la défaite de gênante. «Quand tu mènes 3-2 avec moins de dix minutes à la partie, tu n’as pas le droit de perdre. On n’a pas joué de la bonne façon par après et ils en ont profité pour marquer deux buts.»

Le jeu de puissance qui avait débloqué dans le match précédent a été blanchi en cinq occasions. On est revenus à nos anciennes habitudes en ne lançant pas. «Il faut lancer plus que ça. Il y a beaucoup de nouveaux joueurs qui ne sont pas habitués à jouer ensemble, mais il y a zéro excuse. On s’entend pour dire qu’on a mal joué et que ça ne peut pas être pire que ça.»

DeLuca et Charpentier à bord

L’Assurancia pouvait compter sur deux nouveaux joueurs vendredi en Marco Charpentier et Anthony DeLuca. Le premier a été obtenu dans la transaction avec Berlin pour les services de Thomas Beauregard et le second s’est amené comme agent libre.

L’ancien champion pointeur du circuit n’a disputé que la rencontre de vendredi et il a récolté un but et une aide. DeLuca a dû patienter au match de samedi avant d’inscrire ses premiers points avec la formation thetfordoise. Dans son cas, il doit rencontrer la direction pour décider la suite des choses avec l’équipe.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar