L’Assurancia s’incline en prolongation

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
L’Assurancia s’incline en prolongation
Christophe Losier a préparé deux des trois buts des siens dans la défaite. On le voit tentant d’obstruer la vue du gardien Karel St-Laurent. (Photo : Gracieuseté – La gang des Multis)

Dans son unique match de la fin de semaine disputé vendredi au Centre Mario-Gosselin, l’Assurancia de Thetford s’est incliné par la marque de 4-3 en prolongation devant les Éperviers de Sorel-Tracy. Kevin Gadoury a tranché après 75 secondes. C’est la deuxième fois que l’équipe perd de la sorte face aux champions de la dernière saison. Le 13 octobre dernier, les Éperviers l’avaient emporté 2-1.

L’Assurancia s’est vu offrir une occasion en or en fin de troisième période quand il a bénéficié d’une supériorité de deux hommes pendant 70 secondes, alors qu’il restait moins de deux minutes à écouler. «C’est la même chose que lorsqu’ils sont venus ici il y a quelques semaines. On avait un avantage à quatre contre trois en début de prolongation. On n’a pas marqué et ils l’ont fait après. On a joué un match de la bonne façon. On a eu nos chances et on est revenu de l’arrière deux fois, mais ce qui est de valeur, c’est que ce sont des matchs qu’on se doit de gagner», a indiqué Alexandre Tremblay qui avait provoqué l’égalité 3-3 en milieu du dernier tiers.

L’Assurancia n’a remporté aucune des trois parties contre les Éperviers depuis le début du calendrier. «On aurait mérité un meilleur sort, mais c’est une bonne équipe de hockey. Jusqu’à maintenant, tous les matchs ont été serrés et ont été joués sur des détails et en fin de compte, ils ont peut-être fait un détail de plus que nous pour gagner le match», a expliqué Alexandre Tremblay qui occupe le quatrième rang des pointeurs du circuit avec neuf buts et 14 points.

Christophe Losier abondait dans le même sens que son coéquipier. «Je pense qu’on méritait la victoire. On s’est battu jusqu’à la fin. On a eu nos chances à cinq contre trois et on aurait dû profiter de l’opportunité qu’on avait, mais on a quand même bien travaillé en équipe.»

Le numéro 61, qui a préparé les deux premiers buts des siens, a mentionné que l’équipe a eu plusieurs occasions de prendre l’avantage. «On a eu plein de chances durant le match où on aurait pu prendre l’avantage, mais on est revenu de l’arrière. On est allé chercher un point quand même et c’est de prendre les points positifs et de continuer pour les prochaines parties.»

La bonne nouvelle s’il en est une, c’est que les deux clubs s’affronteront dès jeudi au Colisée Cardin. «C’est d’aller leur jouer le même tour sur leur glace. Ce ne sera pas facile, mais ça va être de se présenter avec une attitude comme ce soir (vendredi), d’être prêt à payer le prix et faire le petit détail qui va faire pencher la balance de notre côté», a noté Alexandre Tremblay.

Le cas Berlin

L’Assurancia devait se rendre à Berlin samedi, mais le match a été annulé puisque les Blackjacks ont fermé les livres et que la concession est devenue la propriété de la Ligue nord-américaine de hockey.

Maintenant, on se penche sur l’option de relocaliser l’équipe dans une ville précise qu’on refuse de dévoiler pour l’instant ou encore d’en faire une équipe itinérante qui se produirait dans différents marchés visés par les dirigeants de la Ligue pour y établir une équipe. La décision finale sera connue cette semaine.

Le commissaire Jean-François Laplante a d’ailleurs confirmé que l’ancienne formation américaine sera en action en fin de semaine. «L’équipe va jouer ses deux matchs prévus soit vendredi à St-Georges et celui de samedi qui reste à déterminer à quel endroit.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires