Le nouveau départ espéré de Jordan Côté

Le nouveau départ espéré de Jordan Côté
Le joueur originaire de la municipalité d'Irlande en sera à une troisième saison dans la LHJMQ. (Photo : gracieuseté)

Après avoir évolué au cours des deux dernières saisons dans la ville située la plus loin à l’ouest de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), soit Rouyn-Noranda, c’est maintenant dans la ville située la plus loin à l’est, à Sydney en Nouvelle-Écosse, que Jordan Côté poursuivra son parcours cette année avec les Eagles du Cap-Breton.

L’attaquant originaire de la municipalité d’Irlande a en effet été échangé par les Huskies au début du mois de juillet en compagnie de son coéquipier Samuel Johnson en retour de choix au repêchage. Le hockeyeur de 19 ans espérait cet échange, lui qui n’était pas du tout satisfait de la saison qu’il a connue en 2021-2022, notamment en raison de son temps de glace limité. Changer d’équipe était devenu la meilleure solution pour la formation abitibienne et pour lui. 

« Je crois que je n’étais pas encadré convenablement et cela a nui à mon développement. La saison d’avant, nous avons changé d’entraîneur en milieu d’année [Mario Pouliot avait dû quitter son poste pour des raisons de santé] et il a été remplacé par son assistant [Brad Yetman]. J’avais de moins bonnes affinités avec lui et les dirigeants de l’équipe. Il n’y a pas eu de chicane, je ne suis pas le genre de joueur qui va se plaindre, mais ça n’a pas cliqué entre nous et il ne m’utilisait pas beaucoup. Je n’ai pas pu me développer comme je le voulais. J’ai tout de même réussi à faire de bonnes choses malgré mon temps de glace limité », a expliqué celui qui a marqué six buts et ajouté six passes en 60 matchs la saison dernière.

Jordan Côté aborde donc cette prochaine saison avec optimisme grâce à ce nouveau départ. Selon lui, les dirigeants des Eagles s’attendent à ce qu’il travaille fort, qu’il dérange l’équipe adverse et qu’il donne le maximum à chaque présence sur la glace. Il croit qu’il pourra enfin avoir une véritable chance de se développer au Cap-Breton. « Je repars à zéro. C’est la dernière année où je peux me prouver si je veux jouer à 20 ans dans la ligue. Ça passe ou ça casse. »

En plus d’avoir une bonne saison tant en offensive que dans ses performances sur glace, le joueur de troisième année souhaite montrer l’exemple aux plus jeunes par l’entremise de son éthique de travail.

Les Eagles ne sont pas pressentis pour être l’une des équipes de tête dans la LHJMQ, mais Jordan croit que la formation néo-écossaise pourra surprendre. « Nous avons une bonne équipe qui sera sous-estimée. Je pense que nous sommes capables de terminer au-dessus du milieu de peloton, autour des sixième et septième rangs. »

Enfin, il espère que la saison pourra se dérouler sans être interrompue, comme ce fut le cas lors des deux dernières années, et que les partisans pourront être présents dans les gradins pour tous les matchs. « Ça parait pour nous lorsqu’ils sont là, ce n’est pas la même chose sans eux », a-t-il conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires