Une fin de semaine chargée pour l’Assurancia

Communiqué

Une fin de semaine chargée pour l’Assurancia
(Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

L’Assurancia de Thetford n’a plus que cinq rencontres à disputer d’ici la conclusion du calendrier, mais trois de celles-ci le seront en moins de 48 heures cette fin de semaine. C’est donc une lourde commande qui attend la troupe locale qui visitera d’abord les Éperviers de Sorel-Tracy vendredi avant de revenir devant ses partisans le lendemain pour y accueillir les Pétroliers du Nord. Enfin, le week-end se terminera par une visite en Beauce contre le Cool-FM.

Vaincue trois fois à ses cinq dernières sorties alors qu’elle n’avait subi que deux défaites à ses 18 premières parties, la formation thetfordoise voudra retrouver ses repères à quelques semaines du début des séries éliminatoires. 

Malgré les deux défaites encaissées le week-end dernier, on est loin d’être en mode panique chez l’Assurancia. L’équipe a décoché pas moins de 82 lancers, mais s’est frottée à deux bons gardiens. Le défi sera tout aussi intéressant pour les trois matchs à venir car les trois adversaires comptent également sur de bons cerbères.

L’Assurancia n’a plus besoin que d’un seul point pour confirmer son titre de champion de la saison régulière, mais les Éperviers voudront sans doute éviter que cela se produise sur leur propre patinoire, vendredi. Jusqu’ici cette saison, les Thetfordois ont eu le meilleur dans quatre des cinq confrontations, dont deux fois en prolongation. Les cinq rencontres se sont terminées par un écart d’un seul but, ce qui démontre bien la parité entre les deux équipes.

Quant aux Pétroliers du Nord qui seront les visiteurs au Centre Mario-Gosselin samedi, ils n’ont pas abandonné l’espoir de terminer au deuxième rang du classement. Il faut donc s’attendre à une solide opposition de la part de la troupe de Pierre Pelletier.

Finalement, la rencontre de dimanche à Saint-Georges promet beaucoup d’émotions. Non seulement l’Assurancia voudra venger les deux défaites subies en 24 heures en fin de semaine dernière, mais on se rappellera que l’intensité et l’animosité étaient au rendez-vous en fin de rencontre samedi lorsque Marc-Olivier D’Amours a appliqué une mise en échec par derrière à Maxime Lecours. Quelques joueurs avaient également réglé leurs comptes au cours de ce match, comme au bon vieux temps de la rivalité entre ces deux équipes.

C’est donc un week-end fort occupé, mais aussi rempli de trois défis de taille qui attend l’Assurancia.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires