Une troisième période salutaire pour l’Assurancia

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Une troisième période salutaire pour l’Assurancia
Francis Wathier a fait sentir sa présence avec un but et une aide tout en distribuant plusieurs mises en échec aux joueurs des Éperviers. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Dans son seul match de la fin de semaine, l’Assurancia de Thetford a marqué à trois reprises au dernier tiers pour repartir du Colisée Cardin de Sorel-Tracy avec une victoire de 4-1 sur les Éperviers, jeudi soir. Francis Wathier n’a mis que 15 secondes pour briser l’égalité de 1-1 qui persistait depuis le premier engagement et la suite a été l’affaire des Thetfordois. Ce gain permet à l’équipe de se maintenir au premier rang du classement ex aequo avec les Pétroliers du Nord de Laval.

Pierre-Maxime Poudrier a inscrit le premier but de la rencontre sur un avantage numérique, mais l’Assurancia aurait pu donner le coup de grâce aux Éperviers qui ont écopé de trois punitions dans l’intervalle d’un peu plus de deux minutes. « C’est une chose qu’il faudrait essayer de travailler. On a été capable de compter un but, mais si on avait pu en ajouter un deuxième et un troisième, ça aurait pu changer le match en partant », a soutenu le numéro 17.

L’attaquant a apprécié la présence de Francis Wathier sur son trio en l’absence de Christophe Losier. « C’est un joueur qui a de l’expérience. Il garde le jeu simple, envoie des rondelles au filet et il nous fait de l’espace à moi et Maxime (Lecours). »

Wathier a eu son mot à dire dans la victoire des siens avec un but et une aide en plus de laisser tomber les gants devant Jérémie Malouin, tout en appliquant de solides mises en échec.

Auteur d’un doublé, Samuel Hould a parlé d’un bon match. « À partir de la deuxième période, on a joué de la façon qu’on voulait. On a donné peu de chances à l’adversaire en revenant au style d’avant de l’Assurancia. Il y a eu des punitions d’un bord et de l’autre, mais on a marqué des buts importants en troisième qui ont fait qu’on a pu gagner. »

Pierre-Maxime Poudrier abondait dans le même sens que son coéquipier. « C’est notre premier match de la saison où on est capable de jouer 60 minutes, de contrôler le match et de rester discipliné, ce qui nous a coûté quelques victoires cette saison. On est sorti avec de grosses deuxième et troisième périodes pour aller chercher les devants et terminer sur une belle note. »

L’Assurancia est revenu à la formule qui lui a permis de connaitre du succès en défensive lors des dernières saisons. « On a joué physique pour se donner de l’espace. On a gardé un troisième joueur en arrière prêt à se replier pour éviter les surnombres parce qu’on mettait nos gardiens en difficulté. On s’est concentré là-dessus et c’est en jouant bien défensivement qu’on parvient à avoir de bonnes contre-attaques », a mentionné Pierre-Maxime Poudrier.

Samuel Hould ne l’a pas contredit. « C’est notre recette et pour une fois, on l’a bien appliquée pendant la majeure partie du match. Maintenant, c’est de continuer de le faire avec la constance dans nos prochains matchs. »

Quant à ses deux buts, le défenseur semble prendre plaisir à se retrouver à l’attaque. « Quand j’étais jeune, j’ai joué à l’attaque et Bobby (Baril) le savait. Pour dépanner l’équipe, ça ne me dérange pas, surtout si on gagne. Je suis un défenseur à la base, mais ça reste que je peux me débrouiller à l’attaque et si ça peut aider l’équipe, tant mieux. »

NOTES

À son deuxième départ avec l’Assurancia, Francis Leclerc a bien fait en repoussant 28 des 29 lancers des Éperviers. Il n’a cédé que devant Olivier Hinse en première période pendant une infériorité numérique.

Christophe Losier était absent en raison d’une blessure qu’il s’est infligée lors du match contre les Bâtisseurs de Montcalm.

L’Assurancia bénéficiera d’une pause de huit jours avant de recevoir les 3L de Rivière-du-Loup, le samedi 3 décembre, au Centre Mario Gosselin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires