Six records canadiens pour les Gaulois en dynamophilie

Communiqué

Six records canadiens pour les Gaulois en dynamophilie
Les trois membres des Gaulois présents à la compétition se sont illustrés. (Photo : gracieuseté)

Les athlètes de dynamophilie des Gaulois de la Polyvalente de Disraeli ont réussi à établir pas moins de six nouveaux records canadiens dans le cadre du Défi force brute qui se tenait au California Gym de Magog, le samedi 19 novembre. Cette compétition tenait lieu de championnat provincial de la Canadian Powerlifting Association. Décimée par la grippe, l’équipe a pu y envoyer seulement trois athlètes sur huit, mais cela n’a pas empêché les Gaulois de se distinguer.

Ariane Champagne, dans la catégorie 123 livres et moins chez les 13-15, a réalisé les records canadiens au développé couché (bench press) et au soulevé de terre (deadlift) avec des charges respectives de 90 et 190 livres. Pour ce qui est du développé couché, elle a effacé l’ancienne marque canadienne par dix livres. Elle a tenté de battre, toujours à cette épreuve, la marque mondiale de l’Américaine Sarah Ammitee qui était de 104,7 livres, en demandant la barre à 105 livres, charge qu’elle avait réalisée à l’entraînement, mais n’a pu y arriver bien qu’elle soit passée près. Finalement, elle a réalisé 155 livres au squat, soit un nouveau record québécois. En vertu du total de ses trois épreuves, elle a accumulé 227,63 points, ce qui lui a valu la médaille de bronze au niveau féminin.

Pour sa part, Jérémy Beaulieu, dans la catégorie 13-15 chez les 132 livres et moins, est revenu avec trois records canadiens. En effet, il a amélioré les marques aux épreuves du développé couché et du soulevé de terre, ainsi qu’au combiné des trois épreuves. Pour ce qui est du développé couché, il a réalisé 185 livres, tandis qu’au soulevé de terre, il a réussi 325 livres. En ce qui a trait au combiné des trois épreuves, il a fracassé l’ancien record en réalisant 730 livres, alors que la marque précédente était de 665 livres.

Enfin, Sheldon Gagnon a inscrit une nouvelle marque canadienne au développé couché en réalisant 165 livres alors qu’il compétitionnait, lui aussi, dans la catégorie 13-15 ans, mais chez les 114 livres et moins. Il a également remporté la médaille de bronze chez les athlètes masculins au niveau des points cumulés en fonction de la charge soulevée et du poids corporel chez les athlètes ayant pris part à cette épreuve seulement. Malade dans les derniers jours, alors qu’il avait fait 39.5 de fièvre, Sheldon a lui aussi tenté de battre le record du monde de l’Américain Jacob Farley qui est de 185 livres, mais visiblement encore affecté par la grippe, il n’a pu se faire justice, lui qui avait réussi 186 livres à l’entraînement deux semaines auparavant.

Somme toute, malgré des effectifs réduits et alors que les autres athlètes de la Polyvalente de Disraeli auraient pu réaliser de nouvelles marques canadiennes ou québécoises, peut-être même mondiales, les trois Gaulois présents à ce championnat québécois ont fait grandement honneur à leur école et à toute la région. Les athlètes reviendront sur la plateforme de levée de poids au début de février. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires