Une rencontre mémorable

Une rencontre mémorable

Une partie des finissantes de la promotion de 1967.

Les finissantes infirmières auxiliaires de l’Hôpital St-Joseph de la promotion 1967 se sont réunies à l’auberge La bonne Mine, le 12 septembre dernier, pour souligner leur 50e anniversaire de graduation. 

En effet, c’est le 17 juin 1967, après avoir suivi un programme de deux ans d’études, que les finissantes se sont engagées solennellement à travailler selon les normes de la profession. Elles étaient 27 finissantes, originaires de 15 villes différentes du Québec. À l’époque, la cérémonie de graduation se passait à l’église, et dans notre cas, c’était à l’église St-Noël Chabanel sous la présidence du révérend Père Olivier Patenaude.

Au cours de ces deux années, les religieuses, dont la directrice était Sr Marguerite Poirier scq, ont transmis la valeur d’un travail qualifié de vocation. Les responsables des départements ont contribué à parfaire leur apprentissage alors que des enseignantes chevronnées ont nourri leurs connaissances pour atteindre le but fixé. Elles ont étudié avec Ginette Legendre, Louise Routhier, Louise Bolduc et Jocelyne Dussault, alors que Marie Thériault et Carmelle Roy supervisaient la formation technique.

Après un demi-siècle, elles sont 19 finissantes à se remémorer les deux années d’étude passées à l’Hôpital St-Joseph, sans oublier le séjour à la Villa St-Martin,  pour les étudiantes venant de l’extérieur de la ville.

NDLR : Le bâtiment est situé à côté de l’actuel centre hospitalier sur la rue Notre-Dame Est. Il porte aujourd’hui le nom «Pavillon St-Joseph» et accueille une partie des services administratifs de l’hôpital et d’autres organisations.