La Ville de Thetford Mines injectera 400 000 $ dans la phase 2.1

La Ville de Thetford Mines injectera 400 000 $ dans la phase 2.1

Centre historique de la mine King

Crédit photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard

La Ville de Thetford Mines accorde une aide financière annuelle de 40 000 $ sur une période de dix ans, pour un total de 400 000 $, au Musée minéralogique et minier pour la réalisation de la phase 2.1 du Centre historique de la mine King (KB3).

«Nous avions rempli nos engagements pour la phase 1. Maintenant, cet argent est pour la prochaine étape», explique le maire Marc-Alexandre Brousseau.

Rappelons qu’en juillet, le Courrier Frontenac annonçait que le conseil d’administration du Musée minéralogique et minier avait décidé de revoir ses plans pour la seconde phase du projet afin de le ramener à un coût de 4 millions $ puisqu’il ne restait que 3,6 millions $ dans l’enveloppe de l’Initiative canadienne de diversification économique des collectivités tributaires du chrysotile. Le Musée est toutefois encore en attente d’une confirmation de financement par l’entremise de ce fonds.

La phase 2.1 consiste principalement en l’aménagement d’un parc urbain sur le terrain du Centre historique. «Nous avions accepté la phase 1 parce que nous voulions qu’il y ait un parc qui s’aménage. Le Musée profite aussi de l’occasion pour ajouter des éléments de muséologie, mais pour le citoyen, la nouveauté sera vraiment le parc urbain installé autour de KB3. Déjà, le site est utilisé beaucoup plus que nous le pensions», mentionne M. Brousseau.

Enfin, soulignons que l’octroi financier de la Ville est conditionnel à la réalisation du projet.

À lire : Le Musée revoit ses plans pour KB3

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "La Ville de Thetford Mines injectera 400 000 $ dans la phase 2.1"

avatar
Jacques
Invité
Jacques

Coudonc être vous rendu toute des cave mètre encore de l’argent dans un ostis musé que personne va voir

Dumais
Invité
Dumais

Il me semble que j’ai vu plusieurs commentaires (une cinquantaine peut-être ),presque unanimement défavorable a cet investissement .,dont les auteurs étaient plutôt jeunes que vieux disons-le . Les commentaires sont malheureusement disparu ….dommage

Christine
Invité
Christine

Allons -nous avoir un crédit de taxe aussi puisque la ville a autant d’argent à dilapidé.