Grave incendie à Sacré-Cœur-de-Jésus

Grave incendie à Sacré-Cœur-de-Jésus

Un incendie majeur a partiellement détruit une propriété agricole de Sacré-Cœur-de-Jésus, ce samedi en avant-midi. D’importants dommages matériels ont été causés et 88 vaches ont trouvé la mort dans les flammes.

Le Service de sécurité incendie intermunicipal East Broughton – Sacré-Cœur-de-Jésus a été dépêché au 770 rang 7 Sud, grâce à un appel logé par un voisin à 11 h 30. « Il n’y avait alors  personne sur les lieux, signale le directeur du service, Jean Gagnon. Les résidents vaquaient à d’autres occupations. »

À leur arrivée, les pompiers ont constaté que la ferme laitière appartenant à Jason et Steven Nadeau était complètement embrasée. Devant la gravité de l’incendie, M. Gagnon a demandé du renfort auprès de municipalités avoisinantes : Ste-Clothilde, St-Éphrem, St-Victor, Tring-Jonction, St-Pierre-de-Broughton, St-Jacques-de-Leeds et Thetford Mines.

« Nous avions besoin d’assistance car nous devions protéger certains bâtiments, à savoir une résidence, deux silos, une porcherie et un garage contenant plusieurs outils. La configuration particulière des lieux nécessitait aussi une aide », explique le directeur du service.

Malgré l’intervention des sapeurs, l’étable qui contenait environ une centaine de bêtes n’a malheureusement pu être épargnée. « Seulement sept d’entre elles ont été sauvées », précise M. Gagnon.

Selon le maire Guy Roy, lui-même producteur agricole, la valeur des pertes engendrées dépasserait le million de dollars. « Il les évalue à environ 300 000 $ pour le bétail seulement. Et la technologie d’une ferme laitière est très dispendieuse », rapporte le chef pompier.

L’hypothèse de l’incendie criminel est écartée. La Sûreté du Québec n’ouvrira donc pas d’enquête. Celle-ci sera menée par les assureurs.

 

Premier grand déploiement pour le nouveau service

Rappelons que le Service de sécurité incendie East Broughton – Sacré-Cœur-de-Jésus a été créé à la suite d’une entente paraphée en juin dernier. Il s’agissait de la première intervention majeure de l’organe intermunicipal.

« La coordination des effectifs d’East Broughton et de Sacré-Cœur-de-Jésus a très bien fonctionné. Je suis satisfait, soutient M. Gagnon. De plus, nous avons eu une bonne collaboration des municipalités limitrophes. Les ressources ont été déployées très rapidement, ce qui a permis de limiter les dommages. »

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des