Isothermic : Maxime Villemaire, l’équipe avant tout

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Isothermic : Maxime Villemaire, l’équipe avant tout

Maxime Villemaire a marqué trois buts jeudi soir dernier dans la défaite de 7-4 de l’Isothermic.

THETFORD – Dans la défaite de 7-4 jeudi dernier à Sorel-Tracy, Maxime Villemaire a marqué trois des quatre buts des siens, mais ne comptez pas sur lui pour dire qu’il a connu un bon match. Même s’il est satisfait de son début de saison, c’est plus l’équipe qui importe. 

« Je n’aime pas parler de moi personnellement. Même si je suis satisfait de mon rendement, c’est avant tout le succès de l’équipe qui est important », de dire l’attaquant qui a récolté huit buts et 11 points en 14 parties jusqu’ici.

À sa première campagne dans la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH), celui qui a évolué une demi-saison à Gwinnett dans l’East Coast League (ECHL) compare le calibre actuel à celui du circuit américain. « Ce n’est pas comme le junior où il y a des joueurs de 16 ans. Ici, c’est plus physique comme dans l’East Coast et le jeu est rapide. Je pense que ça m’a aidé de jouer dans cette ligue avec la seule différence, qu’on pratiquait tous les jours là-bas. »

Depuis une dizaine de matchs, il évolue en compagnie des vétérans Michel Ouellet et Karl Gagné. « J’ai apprécié le vote de confiance de l’entraîneur de m’envoyer avec ces deux joueurs. C’est tellement facile de jouer avec eux. Tu n’as qu’à suivre leur direction et ça marche », fait-il observer.

L’athlète de 21 ans a reçu une invitation l’été dernier pour participer au camp des recrues des Bruins de Boston. Une expérience qu’il a grandement appréciée même s’il n’a pas été invité au camp du grand club parce qu’on lui a laissé savoir qu’il y avait trop de joueurs de son style avec l’équipe. « Nous sommes allés dans un tournoi en Floride où nous avons affronté trois équipes. Ça a bien été pour moi. J’ai marqué trois buts en trois parties. On m’a cependant reproché mon manque de vitesse, une chose sur laquelle je travaille parce que quand on me reproche quelque chose, je redouble d’ardeur. »

Même s’il n’a jamais été repêché par une équipe de la LNH, il ne fait cependant pas une croix sur le hockey professionnel. « Si l’opportunité se présente, je vais y aller, mais présentement je me concentre sur mes études et jouer dans la LNAH me satisfait », dit-il.

Choix de quatrième ronde de l’Isothermic lors de l’encan de juin dernier, Maxime Villemaire a préféré l’offre de la formation locale au retour dans la ECHL. « Jonathan Oligny est mon bon ami avec qui j’ai joué junior à Drummondville et il m’en avait parlé. J’avais le choix de retourner dans l’East Coast mais je voulais poursuivre mes études. »

Celui qui évoluait encore dans les rangs juniors pas plus tard que l’année dernière a passé quatre saisons à Drummondville et Saint John au Nouveau-Brunswick où il a côtoyé les Sean Couturier, Jonathan Huberdeau et Nathan Beaulieu, tous des choix de première ronde dans la LNH. « Je suis content pour eux autres. Je me suis bien entendu avec Jonathan Huberdeau et Nathan Beaulieu lors de mon passage à Saint John. Quant à Sean Couturier, j’ai souvent joué sur la même ligne à Drummondville. » Fait inusité, ses deux entraîneurs du temps, Mario Duhamel et Gérard Gallant, sont aussi dans la LNH comme adjoint au Colorado et à Montréal.

 

Bloc-notes

Une autre fin de semaine de deux matchs en 24 heures attend l’Isothermic. Les River Kings seront de passage au Centre Mario Gosselin vendredi et samedi, les Thetfordois affronteront les Marquis à Jonquière.

Le vétéran Gaétan Royer est sorti de sa retraite pour venir prêter main-forte à l’Isothermic en fin de semaine dernière en raison des nombreux absents. Pour lui faire une place dans l’alignement, l’équipe a libéré le défenseur Hugo Lévesque.

Après sa séquence victorieuse de cinq matchs, l’Isothermic vient de subir trois revers d’affilée. Dans ces trois matchs, l’équipe a accordé pas moins de 19 buts.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des