Musées : Chaudière-Appalaches est la troisième pire région au Québec

Musées : Chaudière-Appalaches est la troisième pire région au Québec
Musée minéralogique et minier de Thetford Mines (Photo : Archives)

RÉGIONAL. Les établissements inscrits auprès de l’Institut de la statistique du Québec ont suscité l’intérêt de 143 014 personnes. Cette donnée est plus élevée que celle de 2012 (142 238), mais bien moindre que la moyenne de 2009 à 2013 (154 075).

Lorsqu’on calcule l’écart entre la fréquentation en 2013 et cette moyenne, cela confirme une diminution de visiteurs de 7,2 %. Seuls le Bas-Saint-Laurent (- 15,6 %) et l’Estrie (- 9,5 %) font pires que notre région à ce chapitre. Le podium est détenu par le Centre-du-Québec (+ 22,5 %), Montréal (+ 20,2 %) et les Laurentides (+ 18,5 %).

La situation ne s’améliore pas si l’on s’intéresse seulement à la clientèle scolaire régionale. Un total de 12 802 jeunes ont visité des musées en 2013, la moyenne sur cinq ans étant de 15 036 élèves. Ce calcul confirme une diminution de fréquentation de 14,9 %.

À ce niveau, Chaudière-Appalaches se classe au 12e rang sur 16 régions. Les pires que nous se situent au Bas-Saint-Laurent (- 26,4 %), sur la Côte-Nord/Nord-du-Québec (- 26,2 %), en Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine (- 21,9%) et au Saguenay-Lac-Saint-Jean (- 19,7 %). La Mauricie trône au sommet avec une augmentation de 14 %.

Au Québec

L’an dernier, les expositions et activités présentées par les institutions muséales ont attiré 14,2 millions de personnes, soit plus que la moyenne des cinq dernières années qui est de 13 millions.

Les écarts les plus importants pour la période allant de 2009 à 2013 sont observés au niveau des musées de sciences (+ 610 000) et des musées d’art  (+ 300 000).

Environ 7 % de la fréquentation totale est attribuable aux visiteurs extra-muros. Ce terme désigne les participants aux activités présentées par les musées dans des lieux non situés sur leur propriété.

En 2013, 57,8 % des entrées muséales au Québec ont été enregistrées du 1er juin au 30 septembre. Les mois de juillet (17,7 %) et août (19 %) sont les plus populaires à cause des vacances estivales.

 

Un texte de Frédéric Desjardins

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires