Poursuite policière : Jason Gouin formellement accusé

Poursuite policière : Jason Gouin formellement accusé
Palais de justice de Thetford Mines (Photo : Courrier Frontenac - Archives)

THETFORD. Jason Gouin, 20 ans de Tring-Jonction, doit répondre à des accusations de fuite, de conduite dangereuse et de conduite dangereuse causant des lésions corporelles. Ce dernier est à l’origine de la poursuite policière qui a mal tourné, dans la nuit du 16 juillet, à East Broughton.

Les événements se sont produits lorsqu’un patrouilleur de la Sûreté du Québec a voulu intercepter l’automobiliste à la suite d’une infraction au Code de la route. Celui-ci a décidé de quitter les lieux et c’est à ce moment qu’une poursuite s’est mise en branle sur la route 112 à Sacré-Cœur-de-Jésus.

Pour une raison que l’on ignore, il a emprunté la voie inverse et une collision frontale avec un autre véhicule a eu lieu à l’entrée d’East Broughton. L’accusé est demeuré plusieurs jours dans un centre hospitalier afin d’y soigner ses blessures. L’autre conducteur s’en est toutefois sorti indemne.

Jason Gouin reviendra au palais de justice de Thetford Mines pour la suite des procédures le 12 septembre. D’ici là, il devra notamment assister aux réunions des narcotiques anonymes en plus de devoir respecter un couvre-feu.

Il menace sa famille en prison

Le Thetfordois Claude Petit a comparu au palais de justice de Thetford Mines, hier après-midi, afin de répondre à une accusation de menaces de mort à l’endroit de son entourage.

L’homme de 42 ans est en détention préventive depuis quelques mois à Orsainville à la suite d’une querelle de famille qui a dégénéré. Il aurait profité de son droit de faire un appel pour proférer des menaces de mort et de lésions corporelles envers des membres de sa famille, entre mai et juillet dernier.

L’individu reviendra au palais de justice de Thetford Mines, le 28 août, pour la suite des procédures.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des