La Ville reçoit deux œuvres de l’artiste Bertrand Roy

ARTS. Isabelle Gareau et Jean?Claude Côté, deux passionnés d’œuvres d’art établis sur la Rive-Nord de Montréal, ont généreusement remis au maire de Thetford Mines, Marc-Alexandre Brousseau, deux sculptures de l’artiste Bertrand Roy.

La première, conçue en 1997, s’intitule « Visionnaire », alors que la seconde a comme titre « Amadeus » et a été créée en 1994. Les deux œuvres ont été travaillées dans la stéatite, dit la craie de Briançon. « Nous avions acheté par le passé ces deux créations au Musée minéralogique et minier de Thetford Mines. Nous avions même pu, à l’époque, rencontrer et échanger avec monsieur Roy. Aujourd’hui, il nous fait plaisir de les ramener dans la municipalité où cet artiste a toujours exercé sa passion, son art. Il sera plus significatif de conserver ces œuvres dans son milieu », mentionne Isabelle Gareau.

Ces deux sculptures s’ajouteront à la trentaine d’œuvres d’artistes de la région que la Ville de Thetford Mines s’est procurées depuis 2007, soit l’année de la mise en place de sa politique d’acquisition d’œuvres d’art. En effet, afin de favoriser l’accessibilité de l’art à l’ensemble des citoyens et de reconnaître et soutenir les créateurs et leur production artistique sur le territoire, la Ville avait jugé bon de constituer un corpus d’œuvres diversifiées permettant d’offrir un aperçu des productions artistiques au fil des ans.

« Je tiens en mon nom et en celui des membres du conseil municipal à remercier Mme Gareau et M. Côté de ce don. C’est très généreux de leur part et je peux vous assurer que ces œuvres seront fièrement exhibées dans l’un ou l’autre des bâtiments de la Ville et permettront d’honorer la mémoire du sculpteur Bertrand Roy », précise le maire Marc?Alexandre Brousseau.

Bertrand Roy, un sculpteur d’ici

Bertrand Roy est né en 1952 en Abitibi. Sa famille s’est installée à Black Lake dès son jeune âge. Il a découvert auprès de son père, qui travaillait dans une mine, le langage de la pierre. C’est toutefois dans les années 1970, en échangeant avec des artistes californiens, que la passion de M. Roy pour l’art deviendra incessante. Il a travaillé le cuir, le bois, la pierre et le bronze.

L’urgence de créer était omniprésente pour cet artiste. Sculpter était aussi une aventure liée à l’écriture, alors que la pierre devenait le véhicule de sa pensée. Il composait une poésie pour chacune de ses œuvres. Les cinq dernières années de sa vie, il a créé près de 500 œuvres et présenté une dizaine d’expositions en salle ou galerie qui l’ont mené à Québec, Montréal, Ottawa et Toronto.

Bertrand Roy est décédé à l’âge de 42 ans, emporté par un cancer. Il disait « chaque pierre est porteuse d’un message, une image enfermée dans sa gangue; le travail du sculpteur, sa mission, est de lui montrer le chemin ». (JHS)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires