Cette année, Noël se passe à East Broughton!

EAST BROUGHTON. Le parc le Broughtonnais et l’aréna de la municipalité seront les lieux d’accueil de la 3e édition de la fête de Noël, le samedi 20 décembre. Pour l’occasion, la visite du Village de Noël, le marché, la marche aux flambeaux et la messe extérieure seront quelques-unes des activités offertes lors de cette journée.

Le tout débutera dès 13 h avec le patinage libre en compagnie du Père Noël à l’aréna. L’homme à la barbe blanche remettra également des cadeaux aux enfants à partir de 14 h 30. Le Marché de Noël fera découvrir aux gens des artistes et des artisans de la région. Peintures, sculptures, tricot, produits agroalimentaires et savonnerie seront notamment exposés toute la journée. Il sera également possible de se balader en traineau ou de marcher dans le Village de Noël illuminé. Des glissades seront aussi aménagées près des lieux du parc. Enfin, une messe sera célébrée à l’extérieur par le curé Jean-Luc Laflamme à 19h.

«C’est Mariette Lessard qui a été l’instigatrice de cette activité puisque c’est elle qui a apporté l’idée du Village de Noël dans le parc le Broughtonnais. Il fallait mettre sur pied une activité différente des autres dans la région afin d’attirer les gens», de mentionner le maire d’East Broughton, Kaven Mathieu.

Notons que les décorations que l’on retrouve dans le Village de Noël ont toutes été recyclées et aucun montant n’a été dépensé afin d’en acheter. «Elles proviennent des dons de citoyens de la municipalité et des environs. Les gens nous les laissent dans le gazebo afin qu’on puisse les utiliser. Ce sont des décorations dont les gens n’avaient plus besoin. Nous invitons d’ailleurs la population de la région à continuer de nous apporter leurs vieilles décorations. L’installation se fait avec une équipe de bénévoles formée de Gaétan Gilbert, Rémi Vachon, Jacqueline Morin et moi-même. On peut retrouver plus de 2800 lumières dans le village», d’expliquer l’instigatrice du projet.

L’idée de ce village est venue quand la conjointe du défunt propriétaire du matériel du village voulait s’en départir lors d’un déménagement. Réjean Lessard et Marthe Gilbert avaient déjà d’ailleurs gagné un prix pour leur montage installé chez eux et Mme Lessard ne voulait pas que cet héritage disparaisse.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des