Le coût total pourrait atteindre 110 millions $

Le coût total pourrait atteindre 110 millions $
Richard Charpentier est directeur du ministère des Transports du Québec (MTQ) pour la région de Chaudière-Appalaches.

THETFORD. Le nouveau tronçon de 10,3 km qui reliera Thetford Mines et Saint-Joseph-de-Coleraine à la fin de l’année pourrait finalement coûter aux contribuables jusqu’à 110 millions $, soit 10 millions $ de plus qu’annoncé.

L’information a été confirmée au COURRIER FRONTENAC par le député-ministre Laurent Lessard, puis valider par le directeur du ministère des Transports du Québec (MTQ) pour la région de Chaudière-Appalaches, Richard Charpentier. Rappelons que ce dernier avait pourtant martelé à maintes reprises que les coûts ne dépasseraient pas les 100 millions $ et que ceux-ci pourraient même être inférieurs au terme de l’échéancier.

Toutefois, ce montant n’inclut pas les frais indirects engendrés par ce projet. Il faut notamment ajouter la rémunération interne, les services professionnels, une réserve pour les risques, ainsi que les frais administratifs et de financement. «Le montant de 100 millions $ comprend entre autres les travaux, les services professionnels, les placements de services publics et la réalisation de plusieurs études», a déclaré M. Charpentier.

Il a ajouté que ce dossier était soumis à la directive sur la gestion des projets majeurs d’infrastructures publiques. «Nous devions déposer des documents au conseil des ministres et il fallait inclure tous les coûts, dont les frais indirects que nous normalement on ne discute pas dans le cadre d’un projet parce qu’ils sont pris globalement au ministère. Mais au conseil des ministres, il fallait mettre tous les coûts visés par le projet.»

M. Charpentier ne croit pas qu’il y aura des dépassements à ces 110 millions $. «Tous les contrats ont été donnés et les travaux sont commencés alors en théorie, on ne devrait pas avoir de surprises. Surtout que dans le secteur des haldes, il ne reste plus qu’à construire la route comme telle. Pour le secteur urbain, si surprises il y a, elles ne devraient pas être très grandes puisqu’il s’agit d’une petite superficie», explique-t-il.

Rappelons qu’en juin 2012, le projet était estimé à 70 millions $, mais le MTQ a été obligé d’élaborer un nouveau tracé en raison d’un sol instable sur une portion du tronçon. Ce changement a fait passer la route de 8,6 km à 10,3 km.

 

 

À lire aussi : D’anciens mineurs pointent Lab Chrysotile

De l’histoire ancienne aux yeux de Simon Dupéré 

Le MTQ doit faire la lumière sur les événements 

Des factures «gonflées par la peur» estiment certains

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires