Nouveau procédé de décontamination des sols testé à Québec

Nouveau procédé de décontamination des sols testé à Québec
La mise à l'essai du procédé de décontamination des sols Métox sur le site de la Pointe-aux-Lièvres a été annoncée par le maire de Québec

THETFORD. L’entreprise Métox de Québec, une filiale de Tecosol dont le siège social est situé à Thetford Mines, a récemment reçu un montant de 300 000 $ dans le cadre de la Stratégie de développement économique de la Ville de Québec.

Cette somme permettra la réalisation d’un projet de démonstration technologique d’une durée de deux ans visant à tester un procédé de traitement des sols contaminés par des métaux sur le site de la Pointe-aux-Lièvres à Québec. L’entreprise travaillera à résoudre certaines problématiques identifiées par la Ville, notamment les sols contaminés par des cendres d’incinération.

Le maire Régis Labeaume s’est montré très enthousiaste envers ce projet. «L’innovation est à la base de la compétitivité de nos entrepreneurs. Il est essentiel d’aider les entreprises d’ici à faire de la recherche et du développement afin de mettre au point des projets novateurs commercialisables», a-t-il dit.

La compagnie Les Industries Fournier de Thetford Mines fabriquera la nouvelle unité de démonstration. Son président et chef de la direction, Harold Roy, a précisé que la décontamination des sites constitue un grand défi. «Les méthodes actuelles coûtent très cher. Des terrains restent inoccupés et non réhabilités parce que les sommes à investir sont souvent trop élevés. C’est une situation que l’on va changer si Métox fait la démonstration que son procédé est à la fois très efficace et rentable», a-t-il dit. (JHS)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires