Une Veillée funèbre au Cégep de Thetford

Une Veillée funèbre au Cégep de Thetford
Les Fil’Art ont prouvé que la relève artistique de la région de Thetford n’a pas fini de nous impressionner!

La troupe de théâtre du Cégep de Thetford, les Fil’Art, a montré toute l’étendue de son talent, les 11 et 12 mars derniers, en présentant une pièce des plus ambitieuses : « Veillée funèbre » de l’auteur français Guy Foissy.

Plongeant tête première dans cette pièce au coefficient de difficulté élevé, une douzaine d’étudiants ont livré une performance impressionnante alors que certains en étaient à leur première expérience dans le monde du théâtre. Guidés par Louis-Étienne Nadeau, metteur en scène expérimenté, les comédiens se sont attaqués à cette pièce avec brio!

La troupe a travaillé pendant des mois afin de présenter cette comédie éclatée portant sur l’hypocrisie, la mort et la lâcheté. Cette pièce met en scène des personnages qui n’ont pas la langue dans leur poche. En effet, un écrivain, feignant la mort, assiste à son propre enterrement et découvre que ses proches le méprisaient et le jugeaient bon à rien. «Du talent. Ce qui lui manquait, c’était du talent. C’était un écrivain-vain, un écrimoche-moche», disait l’un. «C’était un flâneur des lettres françaises», s’exclamait un autre.

Durant cette veillée où l’on rend généralement hommage au défunt, ils laissent les éloges de côté et se vident le cœur sans retenue. Les discussions frisaient parfois l’absurdité, ce qui rendait cette pièce encore plus intéressante. Bref, les comédiens ont su habiter leur personnage et guider les spectateurs tout au long de la représentation. 

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des