Absolution conditionnelle pour l’homme qui se promenait nu

Absolution conditionnelle pour l’homme qui se promenait nu

ADSTOCK. Enrico Carlos, l’homme de 33 ans qui s’était promené nu dans le secteur Adstock et qui s’était livré à des gestes indécents l’été dernier, a reçu une absolution conditionnelle, le lundi 8 juin, au palais de justice de Thetford Mines.

Il avait plaidé coupable en janvier à trois chefs d’accusation pour avoir volontairement commis une action indécente dans un endroit public. Rappelons qu’une conductrice avait eu la surprise de sa vie lorsqu’un homme qui la suivait en voiture a décidé de se masturber devant elle alors qu’elle s’était immobilisée pour le laisser passer.

Enrico Carlos avait continué son manège la même journée alors que la police était encore à sa recherche, une autre femme les a contactés pour les aviser qu’un homme se promenait complètement nu sur un VTT et qu’il se masturbait.

Un troisième événement du même type s’était aussi produit au Camping du parc national de Frontenac dans le secteur Saint-Daniel. 

Malgré l’absolution, la juge de la Cour du Québec, Christine Gosselin, lui a soumis plusieurs obligations, incluant une probation de trois ans. Il aura également à avoir un suivi de deux ans et il lui est interdit de drogue ou de l’alcool. De plus, il ne peut pas importuner ou contacter les victimes, ni se trouver à leur domicile. Il ne peut pas non plus se retrouver dans la cour des polyvalentes de Black Lake et de Thetford Mines. Enfin, il devra assister à des rencontres thérapeutiques. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires