Projet de parc éolien Mont Sainte-Marguerite : séance d’information

Projet de parc éolien Mont Sainte-Marguerite : séance d’information
Le projet de parc éolien Mont Sainte-Marguerite toucherait la municipalité de Sacré-Cœur-de-Jésus.

SACRÉ-CŒUR-DE-JÉSUS – Le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) tiendra une séance d’information sur le projet de parc éolien Mont Sainte-Marguerite à Saint-Sylvestre, Saint-Séverin et Sacré-Coeur-de-Jésus, le mercredi 8 juillet, à compter de 19 h 30 au Centre multifonctionnel de Saint-Sylvestre.

L’objet de la rencontre est de permettre aux citoyens de s’informer sur le projet, la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement, le processus de consultation publique ainsi que sur le rôle du BAPE.

La période d’information et de consultation du dossier par le public se terminera le 31 juillet prochain. C’est durant cette période de 45 jours que tout citoyen, tout groupe, toute municipalité ou tout organisme peut faire la demande d’une audience publique auprès du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Le cas échéant, une commission du BAPE pourrait être chargée d’enquêter sur le projet et de consulter la population à cet effet.

Le projet

Parc éolien Mont Sainte-Marguerite S.E.C., formé de Pattern Renewable Holdings Canada ULC, RES Canada et des municipalités de Saint-Sylvestre et Saint-Séverin, veut aménager un parc constitué de 46 éoliennes. Ce projet serait implanté dans un territoire d’une superficie de 101,6 km2 exclusivement sur des terres privées, principalement en zone agricole d’exploitation forestière (produit du bois) et agroforestière (érablières), dans les municipalités de Sainte-Marguerite, Saint-Séverin et Sacré-Coeur-de-Jésus. Le coût estimé du projet est de 275 millions $ et sa mise en service serait prévue pour le 1er décembre 2017.

Pour réaliser ce projet, le promoteur devrait aménager 28,5 km de nouveaux chemins en plus d’améliorer 36,5 km de chemins existants. Des travaux de déboisement devront être effectués sur 123,2 hectares, mais l’empreinte totale du projet affecterait 182,2 hectares. Onze traverses de cours d’eau devront être aménagées et 37 autres devront être améliorées. Outre des travaux de décapage, de déblais et de remblais, des travaux de dynamitage pourraient être nécessaires. Le projet nécessiterait aussi la construction d’un poste électrique, d’un bâtiment de service, l’installation de trois mâts de mesure de vent et l’enfouissement de câbles électriques.

Les impacts

Selon le promoteur, les principales répercussions toucheraient les milieux biologique et humain. Il estime que ces répercussions seraient généralement mineures. L’étude d’impact qu’il a réalisée mentionne que trois habitats forestiers potentiels d’espèces floristiques à statut précaire pourraient être touchés.

Enfin, le projet fournirait de l’emploi à 200 travailleurs pendant les 17 mois de la phase de construction et de cinq à huit emplois pendant la phase d’opération estimée à vingt ans. Des redevances de 736 000 $ par année seraient versées aux municipalités impliquées dans le projet. 

Consultation du projet

Les citoyens peuvent se renseigner sur le projet en consultant l’étude d’impact réalisée par le promoteur et les autres documents décrivant le projet et, entre autres, ses répercussions sur l’environnement. Jusqu’au 31 juillet prochain, ces documents peuvent être consultés dans les endroits suivants :

– Bureau de la municipalité de Saint-Sylvestre, 423B, rue Principale ;

– Bureau de la municipalité de Saint-Séverin, 900, rue des Lacs ;

– Bibliothèque La Rencontre, 824, rue Principale, Saint-Sylvestre ;

– Bibliothèque La Voluthèque, 900, rue des Lacs, Saint-Séverin.

L’ensemble du dossier est également disponible au bureau du BAPE à Québec, de même que sur le site Web au www.bape.gouv.qc.ca, sous la rubrique «Mandats en cours».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires