Le comité de la Fête nationale fait le point

Le comité de la Fête nationale fait le point
Malgré l'annulation des festivités

BLACK LAKE. Il s’est dit bien des choses concernant la Fête nationale cette année. Certaines teintées de compassion et d’autres d’amertume. Nous les acceptons. Plusieurs aussi se posent des questions relativement à l’annulation des activités en soirée, principalement les spectacles. Comme nous gérons des fonds publics, nous croyons que la population est en droit de savoir ce qui s’est réellement passé.

La décision fut prise aux environs de 19 h, alors que le défilé était presque rendu à mi-parcours. Déjà, nous avions dû interrompre le spectacle country et, de plus en plus, la pluie s’intensifiait. Nous nous sommes réunis avec le responsable de la sonorisation et le directeur technique du groupe Offenbach afin d’analyser la situation.

Nous sommes montés sur la scène et là nous avons pu constater les dégâts matériels et la dangerosité pour les musiciens de poursuivre. Il était clair que nous ne pouvions continuer les spectacles. Il fallait tout arrêter. De l’équipement, ça se remplace, mais risquer qu’une personne soit électrocutée, pas question. Quelques minutes plus tard, les médias sociaux relayaient l’information : la Fête nationale dans le secteur Black Lake est annulée…

Le plan B

Pourquoi cette annulation alors que sur les publicités il était nettement indiqué «en cas de pluie, les spectacles auront lieu dans l’aréna»? Et s’il y a un aspect sur lequel nous devons faire notre mea culpa, c’est bien celui-là. En fait, nous ne disposions que d’un seul équipement pour la sonorisation. Nous devions décider 24 heures avant l’événement si celui-ci se déroulerait à l’extérieur ou non. La météo du moment laissait entendre que vers 21 h la pluie cesserait. Ce qui s’est avéré.

Toutefois, en aucun moment, il ne fut question des rafales et de la pluie torrentielle qui tourbillonnait dans tous les sens vers 18 h. On a aussi constaté que ce phénomène fut très localisé. Ailleurs, ce fut un peu plus calme. Ça n’a duré qu’une dizaine de minutes, mais ce fut suffisamment long pour faire des dégâts incroyables et avec les résultats que vous connaissez.

La subvention?

Nous aurons donc à assumer des pertes qui s’élèvent à environ 6000 $. Tous les artistes ont reçu leur cachet, les activités réalisées en après-midi et la fanfare qui s’est produite lors du défilé ont aussi été réglées grâce à la subvention qui nous est versée à titre de mandataire régional, à la contribution de la Ville de Thetford Mines, de la Société nationale des Québécois de la région de Thetford et de nos autres partenaires. Pour le reste, nous sommes à chercher des solutions.

L’an prochain

En ce qui a trait à l’année prochaine, le comité est présentement à évaluer les mesures à adopter pour qu’un tel incident ne se reproduise plus. La possibilité d’installer deux équipements de sonorisation, un dans l’aréna et l’autre sur le terrain de balle est sérieusement envisagée. Mais, cela engendre des coûts supplémentaires majeurs qui exigent de trouver d’autres sources de financement. Cependant, nous croyons que la population qui nous suit depuis 20 ans le mériterait.

Enfin, nous nous devons de souligner le soutien de nos partenaires, le magnifique travail des bénévoles, encore plus nombreux cette année et notamment plusieurs jeunes. Nous savons qu’ils étaient très déçus, que la population était tout aussi déçue et que nous l’étions tout autant. C’est pourquoi nous sommes persuadés que ce n’est pas le temps de tout arrêter, bien au contraire, c’est le temps de préparer l’espace pour accueillir cette relève qui attend.

Source : Mario Dufresne, responsable des communications

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires