Les sols décontaminés de Mégantic sur les haldes de Black Lake

Photo de Claudia Fortier
Par Claudia Fortier
Les sols décontaminés de Mégantic sur les haldes de Black Lake
La végétalisation des haldes minières et déjà bien entamée à Black Lake. Voici deux images présentant l'une d'elles le 1er août 2015 et le 1er septembre 2015.

THETFORD. Les sols contaminés de Lac-Mégantic à la suite de la tragédie de 2013 ont actuellement une deuxième vie à Black Lake par l’entremise de la compagnie EnGlobe.

En effet, cette dernière avait annoncé plus tôt cette année un grand projet de végétalisation des haldes minières de ce secteur pour les dix prochaines années. Comme l’entreprise a aussi obtenu du ministère de l’Environnement du Québec le contrat de décontamination des sols du centre-ville de Lac-Mégantic en 2014, une partie de ceux-ci serviront donc à verdir les montagnes grises de la région, ainsi que celles de la mine Jeffrey à Asbestos.

Les sols contaminés de Lac-Mégantic ont dans un premier temps été excavés et entreposés dans différents endroits. EnGlobe les transporte par la suite dans ses centres de traitements afin de les décontaminer par l’entremise d’un procédé biologique. Lorsqu’ils sont décontaminés, jusqu’au seuil prévu, et que les analyses en laboratoire l’ont confirmé, la firme peut les expédier vers l’un des deux sites, soit Black Lake ou Asbestos.

Par la suite, le processus de végétalisation des haldes consiste à ajouter une couche de sols biotraités et une autre de matières résiduelles pour favoriser la plantation de graines qui viendront les reverdir. Dans les prochaines années, des végétaux de plus en plus imposants devraient y être plantés, comme des arbres, dans le but de redonner le contrôle à la nature.

«Il n’y a absolument aucun danger pour la santé des gens puisque nous nous assurons que les sols soient vraiment prêts à la plantation avant de les envoyer vers les sites. Je sais que certains peuvent être septiques, mais c’est un processus très rigoureux», a mentionné Daniel Deschênes, directeur général des centres régionaux de traitement de sol et de la biomasse Région de Québec, Centre-du-Québec et l’Est-du-Québec pour EnGlobe.

Projet auto-financé

Rappelons que le projet de végétalisation des haldes minières est auto-financé par la firme elle-même. «Nous allons nous payer avec les matières résiduelles fertilisantes dont nous avons besoin pour concrétiser le projet. Le client paie un montant pour faire disposer cette matière et c’est comme ça que nous allons nous financer. Dans le certificat d’autorisation du ministère, nous avons différents produits qui sont approuvés. Évidemment, ce sont toutes des matières fertilisantes et non dangereuses», avait expliqué M. Deschênes, dans une entrevue accordée au COURRIER FRONTENAC en avril dernier.

Le contrat de décontamination des sols de Lac-Mégantic accordé par le gouvernement est aussi un autre moyen pour l’entreprise de financer ses projets de végétalisation des haldes minières.

Note

Plusieurs lecteurs nous ont contactés pour savoir ce qui se passait dans le coin de Black Lake avec tous ces camions qui promenaient de la terre. Plusieurs croyaient qu’ils remplissaient les trous des mines, mais ce n’est pas le cas. Il s’agit vraiment de la firme EnGlobe qui s’en sert pour la végétalisation des haldes minières. 

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des