On nage pour la vie à Thetford Mines

On nage pour la vie à Thetford Mines
Le comité organisateur de l'événement en compagnie de l'équipe de direction de la Polyvalente de Thetford Mines.

Un total de 250 kilomètres à la nage, soit 10 000 longueurs de piscine, voilà l’objectif pour la quatrième édition de l’activité «Je nage pour la vie» qui se tiendra le samedi 9 avril à la Polyvalente de Thetford Mines.

Cet événement a pour objectif de contribuer à promouvoir l’importance de demander de l’aide dans les moments difficiles et d’encourager l’utilisation de la ligne 1-866-APPELLE. Il s’agit aussi d’une campagne de financement dont les profits seront partagés à parts égales par deux organismes locaux travaillant auprès des hommes, Partage au masculin et Se parler… d’hommes à hommes. Le montant visé cette année est de 5000 $.

Mentionnons que cette activité est issue de l’initiative du nageur émérite Pierre Létourneau qui, en 2006, avait relié Montréal à Lévis à la nage en six jours, afin de sensibiliser les gens à l’importance de demander de l’aide.

D’ailleurs, «Je nage pour la vie» fait avant tout la promotion de la vie selon Denise Deshaye, travailleuse sociale du CISSS de Chaudière-Appalaches et responsable du secteur de la prévention du suicide au CLSC de Thetford Mines. «C’est un défi sportif ayant toujours été en lien avec la prévention du suicide. Quand Pierre Létourneau a descendu le fleuve St-Laurent à la nage, il portait déjà ce beau message de vie», souligne-t-elle.

L’édition 2016 se déroulera sous la présidence d’honneur de l’équipe de direction de la Polyvalente de Thetford formée de Jean Roberge, Alain Bisson, Sébastien Fugère et François Guay. «Nous les avons choisis, car nous savons que tous les jours, ceux qui la composent se consacrent au développement global des jeunes aux plans intellectuel, physique, social, relationnel et culturel. Ils s’investissent pour que ces jeunes deviennent des êtres équilibrés, capables de donner, de partager et de demander aussi», soutient Mme Deshaye.

Cette dernière affirme que depuis 2000, les taux de suicide ont diminué dans la MRC des Appalaches, comme partout ailleurs au Québec, mais ils sont encore trop élevés selon elle. «Chaque jour au Québec, trois personnes s’enlèvent la vie et 70 % de ces victimes sont des hommes», indique-t-elle.

Enfin, notons que le coût de l’inscription pour l’activité «Je nage pour la vie» est de 10 $, mais elle est gratuite pour les enfants de six ans et moins. Les personnes intéressées sont invitées à s’inscrire en téléphonant au 418-338-3511 poste 51716, ou en communiquant par courriel au mireille.lessard@ssss.gouv.qc.ca.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des