Année charnière pour la végétalisation des haldes

THETFORD. La transformation-beauté des haldes minières situées dans le secteur Black Lake à Thetford Mines deviendra beaucoup plus tangible cette année. En effet, la firme EnGlobe mettra l’accent sur la végétalisation des talus visibles à partir de la nouvelle route 112.

Elle prévoit ensemencer une superficie de 13,8 hectares, comparativement à 2,3 hectares l’an dernier. «En 2015, nous avions commencé les travaux vers la fin du mois de mai et l’ensemencement en août. Ç’a été une bonne année. Toutefois, 2016 sera exceptionnelle en ce qui a trait à la végétalisation puisque nous avons commencé l’ensemencement beaucoup plus tôt», a mentionné Daniel Deschênes, directeur général d’EnGlobe pour le Québec, au Courrier Frontenac.

Au terme du projet qui doit s’échelonner entre cinq et dix ans, pas moins de 100 hectares de sols auront passé au vert. Pour y parvenir, la firme EnGlobe utilise des matières résiduelles fertilisantes, comme les boues municipales provenant de l’usine d’épuration des eaux de la Ville de Thetford Mines et des sols biotraités. Cela permet de faire pousser une végétation. «À partir de 2018, du peuplier hybride sera planté sur les différents sites. Nous devons attendre trois ans pour la plantation d’arbres afin de ne pas nuire à la croissance du végétal à la surface», a ajouté M. Deschênes.

Sol décontaminés

Au cours de la dernière année, la firme canadienne a procédé à la construction d’un chemin d’accès de 1,5 kilomètre à St-Joseph-de-Coleraine, près des barrières de sécurité se trouvant à quelques pas de l’ancienne route 112, pour le transport des sols décontaminés. Ces travaux ont nécessité des investissements de 275 000 $. «Cela permet entre autres d’alléger le plan de gestion dans le centre-ville de Thetford Mines puisque tous les camions qui proviennent de Lac-Mégantic passent par ce chemin», a expliqué M. Deschênes.

En 2015, EnGlobe a reçu pas moins de 128 000 tonnes de sols décontaminés, dont 80 000 provenaient de Lac-Mégantic. Elle prévoit recevoir sensiblement le même tonnage cette année, sans compter un total de 12 000 tonnes de matières fertilisantes.

Retombées

L’an dernier, les coûts d’exploitation et les investissements se chiffraient autour du million $. Selon Daniel Deschênes, entre 80 et 90 % de ce montant ont été investis localement. Les dépenses comprennent entre autres la mise en place des sols, les coûts de déneigement, la construction du chemin d’accès et la location de machinerie lourde.

EnGlobe a également procédé à l’embauche d’un contremaître et d’un technicien à temps plein, en plus d’une dizaine d’employés saisonniers pour le désensachage des résidus verts. «Nous avons embauché pour une période de quelques semaines entre 10 et 13 personnes. À l’automne, nous ferons le même exercice. Nous parlons dans ce cas-ci d’environ six semaines supplémentaires», a-t-il renchéri.

Notons que les citoyens auront l’occasion de se rendre sur place cet automne afin de constater l’évolution du travail accompli. Un circuit touristique en collaboration avec le Musée minéralogique et minier de Thetford Mines permettant de voir de haut l’ancienne mine à ciel ouvert est aussi dans les plans à compter du 1er juillet prochain.

Quelques données intéressantes

– Coût de construction du chemin d’accès : 275 000 $

– Nombre de tonnes de sols décontaminés reçus en 2015 : 128 000 tonnes

– Nombre de tonnes de sols décontaminés prévus en 2016 : 130 000 tonnes

– Nombre de tonnes de sols décontaminés de Lac-Mégantic en 2015 : 80 000 tonnes

– Nombre de tonnes de sols décontaminés de Lac-Mégantic en 2015 : entre 70 000 et 80 000 tonnes

– Nombre d’employés à temps plein : 2

– Nombre d’employés saisonniers : entre 10 et 15

– Nombre d’hectares ensemencés l’an dernier : 2,3

– Nombre d’hectares qui seront ensemencés en 2016 : 13,8

– Prix demandé pour les boues municipales de Thetford Mines : 39 $ la tonne

– Coûts d’exploitation et investissements pour EnGlobe en 2015 : 1 million $, dont entre 80 et 90 % sont investis localement

– Coûts d’exploitation et investissements prévus en 2016 : 1,1 million $

– Nombre d’années d’exploitation prévues : entre 5 et 10

À lire aussi : Les sols décontaminés de Mégantic sur les haldes de Black Lake

Les montagnes grises passeront au vert 

Végétalisation des haldes minières : plusieurs questions sans réponses

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des