Maxim Lavoie et Sarah-Ève Alarie se qualifient en athlétisme

Photo de Claudia Fortier
Par Claudia Fortier
Maxim Lavoie et Sarah-Ève Alarie se qualifient en athlétisme
Maxim Lavoie et Sarah-Ève Alarie représenteront la région de Chaudière-Appalaches aux Jeux du Québec. (Photo : Courrier Frontenac – Claudia Fortier)

Les Thetfordois Maxim Lavoie et Sarah-Ève Alarie seront en lice lors de plusieurs épreuves d’athlétisme durant la 53e Finale des Jeux du Québec.

Maxim Lavoie a réussi les qualifications aux épreuves du 100m, du 200m et du saut en longueur. L’athlète de 17 ans devrait également prendre part au 4x100m. Celui qui en sera à une deuxième participation aux Jeux du Québec s’est mis des objectifs très élevés en vue des Jeux.

«Je vise un top 5 et un record au 100m, un top 5 au 200m, un record au saut en longueur, qui serait à 6m15, et une médaille au 4x100m», a-t-il souligné en entrevue avec le Courrier Frontenac.

Le Thetfordois se dit heureux de pouvoir participer de nouveau aux Jeux et de revoir des amis qu’il s’était faits en 2016. Il espère pouvoir leur faire découvrir sa ville. À ce sujet, l’athlète ne pense pas que courir devant parents, grands-parents, amis et collègues de travail lui ajoute davantage de pression.

«En athlétisme, ça ne change pas grand-chose. C’est juste le feeling que tu as dans ta journée qui va dicter ce que tu vas faire ensuite», a soutenu Maxim.

De son côté, Sarah-Ève Alarie participera aux compétitions du 3000m et du 2000m steeple. L’athlète de 14 ans en sera à une première participation aux Jeux. «Mes objectifs sont d’améliorer mes temps, je serai là pour battre mes records personnels», a-t-elle affirmé.

Pour la Thetfordoise, participer aux Jeux dans sa ville, sur la piste où elle s’entraîne, représentera un beau défi. De plus, elle participera aux épreuves juvéniles, alors qu’elle est d’âge cadet. «C’est quelque chose qui représente beaucoup pour moi. Ma famille et mes amis seront tous là pour m’encourager.»

Sarah-Ève voit la pression de compétitionner chez elle de manière positive. «Parfois, c’est bon la pression parce que ça peut te donner plus d’adrénaline. Je crois que ça va m’aider à mieux performer», a-t-elle indiqué.

Les épreuves d’athlétisme seront présentées lors du premier bloc de compétitions sur le terrain extérieur de la Polyvalente de Thetford Mines.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des