Le jour du Souvenir souligné à Thetford Mines

Le jour du Souvenir souligné à Thetford Mines
Plusieurs vétérans et militaires ont participé à l’événement. (Photo Courrier Frontenac – Jean-Hugo Savard - Utilisation interdite)

Il y a 100 ans, le 11 novembre 1918, un armistice mettait fin à la Première Guerre mondiale qui s’était amorcée en juillet 1914. Cet anniversaire a été souligné partout au pays et ailleurs dans le monde. À Thetford Mines, une cérémonie a eu lieu dimanche après-midi à la place du cénotaphe au coin des rues Notre-Dame et St-Alphonse.

Claude Nadeau, ancien président de la section thetfordoise de la Légion royale canadienne et l’un des organisateurs de cet événement, était heureux de voir que les trois éléments des Forces armées canadiennes, soit terrestre, marine et aviation, étaient représentés.

«Je suis plein d’émotion et de gratitude aujourd’hui. Nous avons eu un cornemuseur qui est venu jouer vers 6 h ce matin (heure où l’armistice de 1918 a été signé) et c’était merveilleux comme moment», a-t-il raconté.

M. Nadeau était aussi content de la présence d’un aumônier militaire qui, en visite chez sa mère à Disraeli, a décidé de venir à la cérémonie à Thetford Mines et de réciter une prière. Il était également satisfait de la participation de la population et des cadets.

«Même si la légion n’existe plus, nous avons d’autres organisations et d’autres vétérans qui se présentent. Quand on l’a fermée, je me suis donné comme défi personnel de continuer à faire la cérémonie du jour du Souvenir. On ne peut pas oublier, il y a tant de gens de la région des Appalaches qui ont participé à ces guerres. Quand on a eu l’exposition de la Première Guerre mondiale à la Station des arts, il y a quelques années, on avait chiffré leur nombre à 350», a-t-il expliqué.

«Ça nous prend une heure par année pour se souvenir, mais c’est une heure que ces gens-là méritent d’avoir» – Luc Berthold

Se rappeler des disparus

Le député fédéral de Mégantic-L’Érable, Luc Berthold, était lui aussi content de voir tant de gens participer à cet événement. «Il y a beaucoup de vétérans, de militaires, et surtout plusieurs citoyens qui sont venus rendre hommage à tous ceux qui sont morts pour leur pays. Franchement, c’est un bel acte de reconnaissance», a-t-il commenté.

Le préfet de la MRC des Appalaches et maire de Kinnear’s Mills, Paul Vachon, a mentionné qu’il s’agissait d’une année spéciale en raison du 100e anniversaire de l’armistice de 1918. «Je pense que c’est très important de le souligner. Ça nous rappelle aussi que ce ne sont pas les conflits armés qui règlent nos problèmes politiques ou économiques dans le monde, mieux vaut les éviter. Tous ces gens qui sont morts ont sacrifié leur vie pour la liberté que nous avons, il faut s’en rappeler», a-t-il dit.

Enfin, pour la députée provinciale de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours, il était important qu’elle y soit. «Il y a des gens qui ont risqué leur vie et d’autres qui l’ont perdue pour que l’on ait une vie meilleure. C’est important de le souligner.»

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des