Jean Paradis à nouveau devant la justice

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Jean Paradis à nouveau devant la justice
(Photo : Archives)

Le Thetfordois Jean Paradis doit répondre à des accusations d’action indécente, de bris de promesse et de vol de moins de 5000 $. L’homme de 50 ans a été arrêté le vendredi 18 janvier au matin.

Selon la Sûreté municipale, celui-ci se trouvait dans le stationnement chez son ex-conjointe, gesticulant et criant à son endroit alors qu’il s’y était rendu pour récupérer des effets personnels. Il aurait démontré des signes d’intoxication à un stimulant au moment où il se préparait à quitter avec son véhicule. En plus d’être agressif et menaçant envers les policiers, il aurait commis des gestes de nature indécente envers son ex-conjointe et ses enfants.

Il a été arrêté pour garde et contrôle d’un véhicule sous l’effet d’une drogue. Les policiers ont dû recourir à l’utilisation du poivre de Cayenne pour le maîtriser. Jean Paradis a par la suite été conduit devant un agent évaluateur expert en reconnaissance de drogue où il a échoué les épreuves de coordination des mouvements. Un échantillon d’urine a été exigé.

Au moment des présents événements, le suspect était sous le coup d’une remise en liberté sous promesse de comparaître qu’il avait signée en décembre 2018, dans un dossier de vol de moins de 5000 $ où il lui était interdit de consommer tout stupéfiant.

À la suite de sa comparution, l’accusé a été remis en liberté sous engagement assorti de diverses conditions. Il lui est notamment interdit d’entrer en contact avec les personnes citées au dossier et de se trouver à leurs résidences ou de travail, de posséder des armes ou des couteaux, de consommer quelque boisson alcoolique ou de faire usage de stupéfiants.

Son retour au palais de justice est prévu le vendredi 15 mars.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des