La Ville de Disraeli entend les demandes des citoyens

Photo de Claudia Fortier
Par Claudia Fortier
La Ville de Disraeli entend les demandes des citoyens
Le plan d’urbanisme de la Ville de Disraeli datait d’il y a 25 ans et a été refait au complet afin de faciliter certains passages. (Photo : gracieuseté - Nadeau Photo Solution)

Le processus de mise à jour du plan d’urbanisme de la Ville de Disraeli s’est poursuivi, le lundi 21 janvier, alors qu’une soirée de consultation publique avait lieu au Cabaret des arts afin de présenter les plus récentes modifications apportées et d’entendre les demandes des citoyens. Celles-ci concernaient notamment les abris de toile temporaires, les roulottes et la location des chalets.

Pour ce qui est des abris temporaires, la Ville s’est rangée du côté des demandes en élargissant la période d’autorisation du 1er octobre au 15 mai. Rappelons que ce sujet avait créé des remous l’année dernière alors que des citoyens avaient reçu des amendes puisque leur abri temporaire était toujours en place à la date limite du 1er mai en raison de l’hiver prolongé.

Les gens présents à la rencontre ont de plus demandé qu’un abri double soit considéré comme un seul au même titre qu’un simple, alors que le règlement modifié ne permet qu’un double ou deux simples par terrain.

Du côté des roulottes, ils ont aussi relevé quelques problèmes, dont la date limite du 15 septembre, l’interdiction de l’eau courante, l’autorisation d’une seule roulotte sur un terrain vacant, ainsi que l’ajout du mot roulotte à la terminologie de construction.

«Le conseil se penche sur les demandes des citoyens. Nous allons leur présenter ça le 4 février. À la lumière de ce que je sais, nous allons garder le même texte que nous avions avant pour les roulottes. Pour nous, ça ne change pas grand-chose, on revient à l’ancienne terminologie. On va aussi déterminer si elles seront permises jusqu’au 30 septembre», a indiqué le maire Jacques Lessard.

Pour ce qui est d’un autre sujet en litige, soit la location des chalets, ce dernier a mentionné qu’un comité serait formé afin de créer un code de déontologie et permettre la location à court terme.

Partager cet article

1
Laisser un Commentaire

avatar
1
0
0
 
1
Réal Tremblay
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Réal Tremblay
Invité
Réal Tremblay

Bonjour, qu’est-il advenu de la plainte du maire Jacques Lessard à l’UPAC contre les frais d’ingénieur exorbitants pur le réseau dans Disraeli.