Une Montréalaise accusée d’introduction par effraction et voies de fait à Thetford

Photo de Claudia Fortier
Par Claudia Fortier
Une Montréalaise accusée d’introduction par effraction et voies de fait à Thetford
Palais de justice de Thetford Mines (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Angelica Amisial St-Cyr, 28 ans de Montréal, a été accusée le lundi 13 mai au palais de justice de Thetford Mines d’introduction par effraction et de voies de fait.

Dans la nuit de dimanche à lundi, les patrouilleurs de la Sûreté municipale ont reçu un appel à l’effet que deux personnes avaient été blessées et saignaient à la suite d’une invasion à domicile sur la rue Villeneuve.

Les suspects, un homme et une femme, étaient connus des victimes. Ces dernières, une femme de 21 ans et son ami de 22 ans, présentaient respectivement une coupure à la tête et un coup de couteau reçu à l’avant-bras gauche.

Le mobile demeure nébuleux, mais serait en lien avec une histoire de prêt d’un véhicule. «Alors que les policiers étaient toujours en enquête dans ce dossier, un appel provenant du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a été logé vers 2 h 30 du matin à la Sûreté municipale de Thetford Mines. Les policiers de Montréal venaient de procéder à l’arrestation de la suspecte qui s’était présentée à leurs bureaux afin de porter plainte pour vol de véhicule à Thetford», raconte le sergent Yves Simoneau de la Sûreté municipale.

Des agents de Thetford Mines sont allés chercher la suspecte, Angelica Amisial St-Cyr, et l’ont amenée au poste afin de l’interroger. Après avoir été accusée lundi après-midi, elle était de retour en Cour le mardi 14 mai. Elle a été libérée sous plusieurs conditions et devra être de retour au palais de justice de Thetford Mines le 28 juin prochain pour la suite des procédures.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des