Deux enseignantes de l’école du Tournesol se distinguent

Communiqué
Deux enseignantes de l’école du Tournesol se distinguent
Marie-France Lessard et Michèle Mercier (Photo : gracieuseté)

Marie-France Lessard et Michèle Mercier, toutes deux enseignantes à l’école du Tournesol, ont reçu la médaille de bronze de l’Ordre du mérite scolaire décernée par la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ).

Le Regroupement des commissions scolaires de la région Chaudière-Appalaches (RCSRCA) tenait, le 21 mai, sa soirée reconnaissance à au cours de laquelle ces deux employées de la Commission scolaire des Appalaches (CSA) ont reçu cette importante distinction. Celle-ci est attribuée à un individu ayant contribué de façon remarquable à l’avancement de l’éducation, et particulièrement à la promotion et au progrès des commissions scolaires et du système public d’enseignement.

Une carrière bien remplie pour Marie-France Lessard

Marie-France Lessard a développé, tout au long de sa carrière, une approche tout à fait exceptionnelle au niveau de l’entrepreneuriat. Elle a partagé et partage encore avec ses élèves cette année, année où elle prend sa retraite en juin, le goût d’entreprendre.

Plusieurs de ses projets ont été médiatisés et ont fait en sorte de valoriser le réseau scolaire. Chaque année, madame Lessard fait preuve d’ingéniosité pour proposer de nouveaux projets aux jeunes en leur offrant de choisir un thème et en les guidant ensuite dans la réalisation. Les nombreux prix remportés par les projets réalisés avec ces derniers sont le fruit d’un dévouement remarquable qui se situe bien au-delà des heures de classe. Prix après prix, elle ne s’est pas rassasiée, bien qu’elle ait toujours poursuivi sa démarche afin de permettre à d’autres élèves de vivre une expérience valorisante au niveau de l’entrepreneuriat.

Mme Lessard a encore cette année organisé une exposition verte le 24 avril dernier, où différents kiosques étaient aménagés dans le but de proposer différents trucs écologiques pour l’environnement. Dans tous ses projets, ses élèves sont mis à contribution pour découvrir les différentes facettes de l’entrepreneuriat, de l’amorce du projet à la mise en production, jusqu’à la vente en passant par le marketing.

Au fil des ans, cette enseignante a mis en œuvre, en compagnie de sa collègue, un grand nombre de projets dont plusieurs ont mérité des récompenses dans le cadre du Défi Osentreprendre. Des projets comme Écol’eau, un projet de sensibilisation à l’économie de l’eau, proposé à l’école, à l’ensemble de la commission scolaire et à la population et Concept’eau Bac, au cours duquel les élèves ont conçu et fabriqué des bacs pour recueillir l’eau de pluie ont aussi reçu une mention de la Ville de Thetford pour leur contribution remarquable à l’économie de l’eau. Ce ne sont là que quelques exemples des projets mis sur pied.

Tout en laissant une empreinte écologique, elle laisse derrière elle une marque exceptionnelle dans le domaine de l’éducation.

Michèle Mercier, une ambassadrice hors pair

Michèle Mercier a développé, tout au long de sa carrière, une approche tout à fait unique au niveau de l’entrepreneuriat. Plusieurs de ses projets ont retenti dans le milieu et ont fait en sorte de valoriser le réseau scolaire.

Chaque année, Mme Mercier met à la contribution des jeunes son savoir-faire. Les nombreux prix remportés par les projets réalisés avec ces derniers sont le fruit de nombreux efforts. Des prix, elle en a récolté elle aussi en compagnie de ses élèves et de sa collègue. Des prix qui ont récompensé, mais aussi qui ont permis d’apprendre. S’ajoutent les projets Envelo-Déco qui ont permis la fabrication de 1 500 enveloppes grâce à la récupération de papier peint et Éco-Bio qui se veut un recueil de trucs écologiques. Tous ces projets s’inscrivent dans le cadre du plan écodurable qui a d’ailleurs remporté le Prix Reconnaissance du Regroupement des commissions scolaires de la région de Chaudière-Appalaches en 2013-2014.

Sa persévérance l’a mené jusqu’à l’obtention, en juin dernier, d’un prix national au 20e Gala des Grands Prix Desjardins du Défi OSEntreprendre, alors que le projet HULA-TUBE a décroché le prix Primaire 2e cycle du volet Entrepreneuriat étudiant. Dans ce projet, les élèves ont recyclé 2 825 pieds de tuyaux désuets en polyéthylène servant à la collecte de l’eau d’érable afin de les transformer en 265 HULA-TUBES durables et attrayants. Un projet écologique et qui fait bouger les jeunes.

«La CSA est fière et honorée que deux de ses employées soient reconnues pour avoir contribué à l’avancement de l’éducation, et à la promotion et au progrès du système public d’enseignement. Bravo à vous deux, et surtout merci d’être des ambassadrices exceptionnelles», a mentionné le président de la CSA, Denis Langlois.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des