Fermé une bonne partie du week-end… faute d’employés

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Fermé une bonne partie du week-end… faute d’employés
Le restautant PFK de Thetford Mines est confronté à une importante pénurie de main-d'oeuvre. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Le restaurant PFK du boulevard Frontenac à Thetford Mines fermera ses portes à compter de 16 h, aujourd’hui, pour rouvrir à 11 h 30 dimanche. La raison ? Aucun employé n’est disponible.

En effet, un responsable de la chaîne a confié au Courrier Frontenac qu’une seule personne pouvait rentrer travailler vendredi soir, mais aucune pour la journée de samedi. «Beaucoup d’employés partaient pour la fin de semaine en raison de la fête des Pères, alors c’est ça!»

En semaine, le restaurant est en mesure de fonctionner avec dix employés sur le plancher, alors que le samedi ils peuvent être jusqu’à cinq.

Ce n’est toutefois pas la première fois que le PFK est confronté à un manque de main-d’œuvre. «Normalement, nous avons de l’aide d’autres restaurants, mais ceux-ci ne peuvent pas nous envoyer de monde parce qu’ils ont besoin de tous leurs employés», a ajouté celui qui préfère conserver son anonymat.

Notons que des offres d’emploi ont été affichées la semaine dernière afin d’espérer recruter du personnel. «Nous n’avons pas encore reçu de CV. Nous sommes toujours en attente», a conclu le responsable.

Partager cet article

2
Laisser un Commentaire

avatar
2
0
0
 
2
LindaJacques
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Jacques
Invité

C’est très triste

Linda
Invité
Linda

Aye oui je sait pourquoi moi voys savez travailler en cuisine dans un resto pas facile dure et payer au salaire minimum pas de bon sens mieux vaut travailler au walmarth il gagne le meme salaire et pas du tout meme condition ca va arriver de plus en plus pas les jeune qui vont se faire mourrir pour preparer des commandes