Louis-Étienne Nadeau récompensé au Gala des Arlequins

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Louis-Étienne Nadeau récompensé au Gala des Arlequins
Le metteur en scène de la production «Les Misérables», Louis-Étienne Nadeau (Photo : Courrier Frontenac – Claudia Fortier)

Louis-Étienne Nadeau de la Troupe de théâtre Les Cabotins de Thetford Mines a remporté le prix de la «Meilleure mise en scène» pour la méga production «Les Misérables», le samedi 15 juin, à l’occasion du 12e Gala des Arlequins.

Cette œuvre, inspirée du roman emblématique de Victor Hugo paru en 1862, a été présentée au studio-théâtre Paul-Hébert au printemps 2018. Les membres du jury ont noté l’excellence en tous points de cette production audacieuse. Ils ont mentionné qu’il s’agissait d’un tour de force complexe et que M. Nadeau avait su démontrer son talent par le colossal travail de réunir autant de comédiens.

En entretien avec le Courrier Frontenac, le principal intéressé a confié recevoir cet honneur avec modestie. «Pour être bien honnête, je ne fais pas cela pour recevoir des prix, mais c’est toujours plaisant d’être reconnu et que l’on souligne le travail effectué, surtout avec ce spectacle qui était immense. Je suis bien heureux. Ça donne le goût de continuer.»

Cette comédie musicale a nécessité la contribution de plus de 70 personnes. «J’ai géré pendant un an et demi une “petite PME” avec des comédiens-chanteurs, des figurants, des personnes qui s’occupaient des décors et des costumes, en plus des techniciens et tous ceux et celles qui ont œuvré dans l’ombre», a ajouté M. Nadeau.

Le metteur en scène a tenu à remercier les membres de la troupe pour leur confiance, mais également celui qui l’a cofondé en 1968, son père Germain Nadeau, récemment décédé. «Un merci particulier à un homme qui, avec l’aventure de Les Misérables, a vécu, sans le savoir, son dernier gros projet avec Les Cabotins, en acceptant d’être dos à dos, coude à coude avec moi, en tant que directeur de production. Merci Germain, merci papa! D’où tu es, je suis persuadé que tu es fier de ton fils et de la troupe. Sois assuré qu’ici-bas, nous continuerons à voir au succès et à assurer la pérennité de cette dernière. Nous continuerons à partager et passer ta passion. Ce prix est pour toi!»

Notons que les Cabotins avaient également obtenu une nomination dans la catégorie «Meilleure production dramatique». De son côté, Yves Kirouac était nommé pour «Meilleure scénographie», tout comme Myriam Breton pour Madame Thénardier en tant que «Meilleure comédienne» et Émile Brousseau pour «Mention jeune relève» avec son rôle de Gavroche. Ces derniers n’ont toutefois pas obtenu de prix.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des