La Polyvalente de Disraeli crée une nouvelle concentration théâtre

La Polyvalente de Disraeli crée une nouvelle concentration théâtre
Denis Langlois, président de la Commission scolaire des Appalaches, Johanne Laurendeau, représentante de la Fondation Jeunesse Secondaire Disraeli, Jonathan Brochu, directeur de la Polyvalente de Disraeli, Cyndia Lacasse, représentante du député de Mégantic François Jacques, et Martin Blanchard, président du conseil d’établissement (Photo : Courrier Frontenac – Claudia Fortier)

Après les arts du cirque, le hockey et le plein air, la Polyvalente de Disraeli offrira dès l’automne 2020 une nouvelle concentration théâtre. L’établissement scolaire en a fait l’annonce lors d’une conférence de presse tenue le mercredi 25 septembre.

Celle-ci vise les élèves des deux cycles et de tous les cheminements, qu’ils soient en cours réguliers, en adaptation scolaire, en situation de réussite ou d’échec. L’idée a commencé à germer lors de la soirée portes ouvertes de l’an dernier.

«Je me suis fait aborder par une mère avec sa fille qui me demandait ce que j’avais à lui offrir pour la culture. J’ai alors fait mon discours de vente et je lui ai parlé des arts du cirque, ainsi que de Secondaire en spectacle, mais j’ai compris que je ne visais pas tout à fait la cible. C’est là qu’elle m’a parlé de théâtre et je me suis engagé à y réfléchir», a raconté le directeur de la Polyvalente de Disraeli, Jonathan Brochu.

«Notre objectif est de donner le goût aux jeunes de se lever et de venir à l’école, de développer une passion, de se dépasser et de se valoriser avec une concentration, peu importe laquelle ils choisissent» – Jonathan Brochu

L’idée a continué à mijoter et les démarches ont par la suite été entreprises. Selon lui, les intervenants du monde scolaire, de la Commission scolaire des Appalaches, du conseil d’établissement et de la Fondation Jeunesse Secondaire ont bien reçu le projet.

«Ça nous prenait un local. Nous en avions un au troisième étage qui n’était pas utilisé. La décoration datait des années 1970. Nous nous en servions plutôt comme costumier et il n‘était pas adéquat pour le théâtre», a poursuivi le directeur.

Le lieu choisi a été revampé de fond en comble afin d’accueillir la concentration dès la prochaine rentrée scolaire. L’auditorium pourra aussi servir selon les besoins, lui qui est rarement occupé pendant la journée.

Lors de la première année d’existence du programme, la direction prévoit recevoir un groupe d’une vingtaine d’élèves provenant des deux cycles. La création d’un groupe par cycle est prévue pour les années suivantes. Un total de 13,5 heures par horaire de 15 jours sera consacré spécifiquement à cet art.

Développer la créativité

Le programme entend faire appel au potentiel créatif des adolescents, de même qu’à l’expression de leur personnalité et de leur sensibilité, en plus de leur faire vivre l’expérimentation et l’apprentissage des diverses techniques de jeu au service de l’art théâtral.

«Nous voulons faire toucher aux jeunes à peu près tout ce qui existe dans le domaine, les initier aux techniques d’interprétation, à la présence sur scène, à la diction, à la pause de la voix, à la posture, aux ateliers d’improvisation, à la composition des caractères des personnages, aux créations personnelles, aux mini saynètes, ainsi qu’à l’écriture et à l’histoire du théâtre. Tout ce qui entoure la mise en scène, la technique, l’éclairage et le son est aussi prévu», a expliqué M. Brochu.

L’établissement scolaire est présentement en discussions avec un professionnel de ce domaine afin qu’il vienne donner un coup de main. «Nous voulons faire venir l’expertise à l’école pour de la formation ou des conférences. Nous savons que dans la région nous avons beaucoup de gens compétents et de troupes. Nous voulons en mettre plein la vue aux élèves», a souligné le directeur, ajoutant que des sorties culturelles au théâtre pourraient s’ajouter.

Enfin, notons qu’une soirée portes ouvertes aura lieu à la Polyvalente de Disraeli, le mercredi 9 octobre dès 18 h 30, pour les jeunes et leurs parents en vue de la prochaine année scolaire. Des auditions pour les futurs élèves de la concentration se tiendront le samedi 23 novembre en matinée.

Partager cet article

1
Laisser un Commentaire

avatar
1
0
0
 
1
Nicole
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Nicole
Invité
Nicole

bravo cher frere Denis,chaque jour je consulte le Courrier Frontenac tellement fiere de ma petite ville Thetford Mines.Nicole