Un doublé pour l’Assurancia

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Un doublé pour l’Assurancia
Philippe Cadorette a repoussé 32 des 34 tirs dans la victoire de samedi. Sa prestation lui a valu la troisième étoile de la dernière semaine dans la Ligue nord-américaine de hockey. (Photo : Gracieuseté - La Gang des Multis)

L’Assurancia de Thetford a repris le chemin de la victoire au cours de la dernière fin de semaine en remportant ses deux matchs au programme. Après son gain de 5-4 en tirs de barrage vendredi face au Cool-FM, il a récidivé samedi par la marque de 4-2 à domicile contre les Marquis de Jonquière. Ces derniers, qui connaissent un début de saison en deçà des attentes, subissaient une quatrième défaite consécutive.

Alexandre Tremblay, avec son sixième but de la saison, a brisé l’égalité de 2-2 qui persistait depuis la troisième minute du dernier tiers alors qu’il ne restait que 63 secondes à l’engagement. «J’ai mis la rondelle au filet et je pense qu’elle a frappé l’épaule du gardien pour revenir en sens contraire. Le rebond est revenu sur mon bâton. C’est une belle victoire à la fin comme ça.»

L’auteur du filet gagnant était également bien content d’avoir pu offrir une victoire aux 846 spectateurs. «C’est loin d’être parfait. On ne se fera pas de cachette, ces temps-ci, on essaie de mettre l’accent sur les points positifs. On va construire là-dessus. C’est une victoire très importante à la maison après une très mauvaise séquence à domicile.»

Joey Ratelle a marqué le but d’assurance en lançant dans une cage abandonnée avec quatre secondes au cadran.

L’Assurancia, qui en était seulement à une deuxième victoire à ses cinq derniers matchs devant ses partisans, a offert une bonne prestation. «Aussitôt qu’on bouge la rondelle, il n’y a pas beaucoup de défenseurs dans la ligue qui peut suivre notre attaque. On doit faire cela soir après soir pendant 60 minutes, ce qui est dur des fois. Ça faisait longtemps que tout le monde ne s’était pas présenté en même temps», a noté Pierre-Luc Lessard.

Même si les Marquis sont parvenus à combler un écart de deux buts, on n’était pas inquiet du côté des locaux. «Ç’a mal tourné pour nous autres, mais on aurait dû être plus chanceux. Ils ont eu des chances après et on a bien fermé l’enclave. On a bloqué beaucoup de lancers, chose qu’on faisait moins ces temps-ci», a ajouté le vétéran défenseur.

Victoire en tirs de barrage

Vendredi au Centre sportif Lacroix-Dutil de St-Georges, l’Assurancia a remporté une victoire en tirs de barrage par la marque de 5-4 devant le Cool-FM. Ce gain coïncidait avec le retour de Bobby Baril derrière le banc de l’équipe à la suite de la démission de Serge Poudrier.

L’entraîneur avait désigné Jonathan Bellemare, à son tout premier match de la saison, Alexandre Tremblay et Alexandre Giroux pour affronter Adam Russo et tous les trois ont marqué. Giroux, qui a été le dernier à s’élancer avoue qu’il avait de la pression. «Les deux premiers avaient marqué. J’avais de la pression, mais c’était intéressant d’y aller le troisième. Ç’a rentré et on est bien content de repartir avec la victoire», a mentionné l’attaquant qui avait marqué le premier but des siens en avantage numérique, un septième pour lui cette saison, ce qui lui confère le sommet à ce chapitre dans l’équipe.

Le numéro 12 de l’Assurancia a savouré ce match disputé avec intensité. «On sait que lorsqu’on vient ici, il y a une bonne rivalité. C’est un match où on menait par un et on trainait par un. Ça été existant pour les fans avec beaucoup de vitesse, beaucoup d’intensité et beaucoup de mises en échec en fin de troisième. C’était intéressant.»

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des