Croissance démographique plus forte au nord de Chaudière-Appalaches

Par Frédéric Desjardins
Croissance démographique plus forte au nord de Chaudière-Appalaches
(Photo : Gracieuseté)

En Chaudière-Appalaches, les nouveaux arrivants et citoyens actuels s’installent davantage dans le nord de la région. Les autres MRC sont touchées négativement par cette situation.

Selon l’Institut de la statistique du Québec, la MRC de Lotbinière est la championne en croissance démographique. De 2014 à 2018, la population est passée de 31 095 à 32 931 résidents, en hausse de 5,1 %.

Entre 2017 et 2018, Lotbinière a accueilli 443 nouveaux citoyens, une augmentation de 1,4 %. La Nouvelle-Beauce et la ville de Lévis arrivent au second et troisième rang, à la fois pour les croissances comparatives 2014-2018 et 2017-2018 (voir tableau). Ensemble, ces trois MRC regroupent 51 % de la population en Chaudière-Appalaches.

Habituée à une augmentation soutenue de sa population, la MRC de Bellechasse a enregistré son premier solde négatif en 2018. Un total de 89 résidents ont quitté cette MRC sur 12 mois, alors que Bellechasse était devenu une terre d’accueil pour 607 personnes dans la période 2014-2017.

Ailleurs dans la région, seule la MRC Beauce-Sartigan a connu une augmentation de sa population. Au prorata, elle figure maintenant en quatrième place, devant Bellechasse. Sur quatre ans, 1195 personnes se sont établies à Saint-Georges ou ses environs.

Un peu mieux ou vers le bas

Statistiquement, la MRC Robert-Cliche a perdu seulement trois résidents entre 2014 et 2018. Toutefois, elle a accueilli 39 nouveaux citoyens de 2017 à 2018. Un phénomène similaire est observable dans les Appalaches, avec une perte de sept résidents contre 67 nouveaux citoyens.

La MRC des Etchemins continue sa descente démographique. Ce territoire a perdu 307 résidents sur quatre ans, dont 44 seulement dans la période 2017-2018. Les Etchemins font meilleure figure que Montmagny et L’Islet, si l’on associe les données de ces deux MRC. Dans ces secteurs, on note des pertes de 625 résidents en quatre ans, dont 146 en 2017-2018.

Accroissement naturel

Au-delà des nouveaux arrivants, les MRC sont assujetties au taux d’accroissement naturel. On obtient cette donnée en soustrayant les décès des naissances sur une période précise (voir tableau).

Parmi les faits à noter, de 2014 à 2018, Beauce-Sartigan et Bellechasse affichent des taux d’accroissement de 680 et 681 personnes. On suppose donc que les familles de Bellechasse comptent globalement plus d’enfants que celles en Beauce-Sartigan.

Pour l’ensemble de Chaudière-Appalaches, l’accroissement naturel a été de 4607 personnes sur quatre ans. Plus de la moitié (55 %) de la hausse est concentrée dans la ville de Lévis.

Croissance de la population par MRC

MRC 2014 2015 2016 2017 2018 Croissance (14-18) Croissance (17-18)
Lotbinière 31 095 31 483 31 959 32 488 32 931 5,9 % 1,4 %
Nouvelle-Beauce 36 566 36 796 37 029 37 425 37 779 3,3 % 0,9 %
Lévis 141 996 143 022 144 205 144 853 146 080 2,9 % 0,8 %
Beauce-Sartigan 52 146 52 472 52 716 52 965 53 341 2,3 % 0,7 %
Bellechasse 36 960 37 167 37 392 37 567 37 478 1,4 % – 0,2 %
Robert-Cliche 19 211 19 147 19 172 19 169 19 208 – 0,02 % 0,2 %
Appalaches 42 551 42 438 42 404 42 477 42 544 – 0,02 % 0,1 %
Montmagny 22 869 22 848 22 723 22 678 22 647 – 1% – 0,1 %
Etchemins 16 770 16 586 16 571 16 507 16 463 – 1,8 % – 0,3 %
L’Islet 18 062 17 912 17 822 17 774 17 659 – 2,2 % – 0,7 %
Chaudière-Appalaches 418 226 419 871 421 993 423 903 426 130 1,9 % 0,5 %

* Source : Institut de la statistique du Québec

 

Accroissement naturel (naissance moins les décès)

MRC 2014 2015 2016 2017 2018 Total
Lévis 558 669 544 437 320 2528
Nouvelle-Beauce 246 260 276 195 211 1188
Lotbinière 141 254 198 192 166 951
Bellechasse 173 150 124 148 86 681
Beauce-Sartigan 194 90 175 134 87 680
Robert-Cliche 52 52 – 1 25 10 138
Etchemins – 20 – 37 – 36 – 32 – 31 – 156
L’Islet – 62 – 62 – 51 – 76 – 55 – 306
Montmagny – 48 – 104 – 57 – 96 – 145 – 450
Appalaches – 131 – 147 – 61 – 189 – 119 – 647

* Source : Institut de la statistique du Québec

 

 

Partager cet article

1
Laisser un Commentaire

avatar
1
0
0
 
1
Éric Leclerc
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Éric Leclerc
Invité
Éric Leclerc

Comme complément d’information à votre nouvelle, vous auriez pu ajouter que tel que le mentionnait le JDQ, de janvier dernier, que les 0-19 ans auront tous la MRC des Appalaches d’ici 2041, que les 25-64 ans auront également presque tous quitté la MRC, ET que la MRC des Appalaches « s’enrichira » de plus de 23,000 personnes âgées de plus de… 65 ans! Quand à la région de Québec (toutes MRC confondues), elle accueillera toutes les personnes âgées de 0-19 ans et 25-64 ans, ainsi que les 65 ans et plus qui « gonfleront » la population de cette région… Read more »