L’énergie solaire en remplacement des énergies fossiles, réalité ou utopie?

Communiqué
L’énergie solaire en remplacement des énergies fossiles, réalité ou utopie?
Le conférencier Grégory Hersant (Photo : Gracieuseté)

Le Réseau des bibliothèques publiques de Thetford présentera la conférence de Grégory Hersant au Cégep le mercredi 26 février à 19 h. Celui-ci possède un doctorat en chimie de l’UQAM et il est responsable du développement de l’innovation chez Sovar.

Résumé de la conférence

Notre étoile le Soleil envoie chaque année en direction de la Terre 1,56 x 1018 kWh, soit environ 15 000 fois la consommation mondiale d’énergie, ce qui est considérable. Une grande partie de cette énergie sera réfléchie, absorbée par l’atmosphère ou utilisée pour entretenir les cycles naturels sur la Terre (vents, photosynthèse, etc.).

En tenant compte de l’énergie restante, il a été montré que si 0,1 % de la surface de la planète était recouverte par des capteurs solaires fournissant chacun un rendement de 10 % en électricité, toute la consommation d’énergie de l’humanité serait assurée. Malgré cette estimation, l’énergie solaire n’occupe encore qu’une modeste place au niveau de l’échiquier énergétique mondial.

Cette conférence présente une revue des avancées dans le domaine solaire, depuis la découverte de l’effet photovoltaïque en 1839, en plus de tenter d’apporter des réponses concernant la sous-utilisation de cette énergie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jean
Jean
10 mois

J’habite une maison. J’ai déjà demandé à un ingénieur spécialisé dans ce domaine de m’indiquer si c’était rentable ou non. Il faut considérer plusieurs facteurs. Il faut que les panneaux soit orientés plein sud, aux bonnes inclinaisons, sans ombre, sans neige, etc. J’ai une consommation d’électricité très modeste. Je me situe au sein du groupe des 20% les plus faibles. Ma consommation annuelle avec Hydro-Québec est de 900$/an. Il me faudrait installer environ 16 panneaux solaires. Ceuxi-ci me coûteront un investissement de 15 000$ en frais d’acquisition et d’installation. Je commencerai à être rentable dans mon investissement à ma 32e année. Excepté que les panneaux solaires ont une durée de vie de 20 ans. Je devrai tous les changer et payer au moins un autre 15 000$. J’aurai toujours un compte avec Hydro-Québec, mais ne devrait qu’avoir que le minimum à payer. Sinon, on me débranchera… Alors, si des gens y tiennent, tant mieux pour eux. Moi je m’en passerai. Faites attention aux charlatans et aux vendeurs qui ne connaissent même pas le concept de l’effet photovoltaïque. En cet ère de climato-pessismiste, on peut arriver à vous faire peur et à vous faire sentir coupable.