Un répit pour les employés des épiceries

Un répit pour les employés des épiceries
Le premier ministre François Legault

Dans le but de donner un répit aux travailleurs des commerces essentiels, le premier ministre du Québec François Legault a annoncé lundi la fermeture de ceux-ci les dimanches, et ce, pour tout le mois d’avril.

Cette mesure n’inclut toutefois pas les stations-services, dépanneurs, pharmacies et restaurants avec commandes pour emporter.

Le nombre de cas continue de croître au Québec

Le Québec a connu lundi sa plus force hausse en 24 heures de cas positifs à la COVID-19, soit 590 de plus, portant le nombre à 3430. La région de la Chaudière-Appalaches en compte 95.

La province déplore trois autres décès dans la dernière journée (25 au total). Du nombre total, l’un d’entre eux se trouvait dans la tranche d’âge 60-69 ans, six dans celle des 70-79, 16 dans celle des 80-89 ans et deux chez les 90 ans et plus.

235 personnes étaient hospitalisées au moment d’écrire ces lignes, dont 78 aux soins intensifs.

Santé mentale

François Legault a profité de son point de presse quotidien pour inviter les Québécois à faire preuve de patience et à ne pas hésiter à consulter en matière de santé mentale. « Il n’y a pas de gêne à y avoir. C’est aussi important que pour les problèmes physiques », a-t-il souligné.

« Notre bataille contre le coronavirus se poursuit et on comprend les personnes isolées de trouver ça long. Mais il faut être réaliste : on en a encore pour des semaines », a-t-il reconnu tout en soulignant l’importance de garder le moral malgré la situation difficile.

Équipement médical

Concernant l’équipement médical, François Legault a indiqué que la province était correcte à court terme, en précisant qu’il y a des commandes de passées. Expliquant avoir un plan B, le premier ministre est également en contact avec des entreprises québécoises qui pourraient être appelées à produire des masques de protection pour les membres du personnel de la santé. Il a d’ailleurs invité ces derniers à les utiliser de façon judicieuse.

De son côté, la ministre de la Santé Danielle McCann a expliqué que le délestage a permis de libérer 500 lits maintenant dédiés aux soins intensifs. Un nombre identique s’y ajoutera.

Avec la collaboration de Stéphane Lévesque

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
suzanne
suzanne
10 mois

J’approuve la fermeture les épicerie le dimanche