Les producteurs de bovins de la région solidaires

Communiqué
Les producteurs de bovins de la région solidaires
La viande hachée bénéficiera aux Moissons Beauce, Kamouraska et Québec. (Photo : Gracieuseté)

Les producteurs de bovins de la Chaudière-Appalaches ont remis une aide spéciale de plus de 5 000 $ en viande hachée aux banques alimentaires de la région.

Les organismes Moisson Beauce, Moisson Kamouraska et Moisson Québec sont les trois banques alimentaires qui bénéficieront de ces dons. Ces organismes seront particulièrement sollicités au cours des prochaines semaines avec les nombreuses pertes d’emploi prévues en raison de la crise de la COVID-19.

Les producteurs de bovins de la Chaudière-Appalaches des secteurs nord et sud contribuent chacun pour une valeur de 1000 $ de viande. Abattoir Cliche d’East Broughton, l’un des partenaires majeurs dans ce projet, contribuera dans une mesure similaire puisque les 667 lb qui seront données aux organismes auraient une valeur réelle de 4533 $ si cette viande était achetée à prix régulier en épicerie.

Parallèlement à cela, Pierre-Luc Nadeau de la Ferme Deaunier Inc. de Saint-Isidore a pris l’initiative de fournir deux veaux de lait dont la viande sera également remise aux trois organismes. Ce don, assumé aussi en partie par le Fonds de promotion des producteurs de veaux de lait du Québec, représente 100 lb de viande de veau de lait, pour une valeur d’environ 800 $.

« En ces temps difficiles, davantage de gens font face à un manque de nourriture. Les banques alimentaires bénéficient normalement des surplus d’épicerie, mais ceux-ci deviennent rares quand les tablettes sont vidées », a expliqué Sylvain Bourque, président des Producteurs de bovins de la Chaudière-Appalaches-Sud.

« La crise que nous vivons a fait exploser la demande dans les banques alimentaires. C’est le moment plus que jamais d’être solidaires et, pour nous, ce petit coup de pouce supplémentaire allait de soi », a pour sa part indiqué le président des Producteurs de bovins de la Chaudière-Appalaches-Nord, Bertrand Bédard.

Partager cet article

1
Laisser un Commentaire

avatar
1
0
0
 
1
Travel2leisure
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Travel2leisure
Invité

Donc, ma question est la suivante: Qu’entend faire la ministre de l’Agriculture pour compenser le plus rapidement possible les pertes enormes subies par les 16 000 producteurs et productrices agricoles de bovins de reforme du Quebec?